Covid-19 : où en est la quatrième vague en Bourgogne Franche-Comté ?

Publié le 30/07/2021 - 18:02
Mis à jour le 30/07/2021 - 15:24

La quatrième vague se fait de plus ne plus ressentir en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres en date du 29 juillet 2021. Le taux d'incidence est inférieur à 150 pour 100.000 habitants dans tous les départements de Bourgogne Franche-Comté, sauf dans le Territoire de Belfort où il est de 169. Pour autant, la tension hospitalière ne dépasse pas les 17%.

Au 29 juillet, le taux d'incidence moyen en France est de 207 cas positifs pour 100.000 habitants. Pour rappel, le seuil d'alerte est de 50 pour 100.000 habitants.

Observation des derniers chiffres (29 juillet 2021) :

On constate que le Territoire de Belfort relève le plus important taux d'incidence avec 160 cas positifs pour 100.000 habitants. Toutefois, la tension hospitalière est à 0%.

Dans chaque département de Bourgogne Franche-Comté, plus de 56% de la population, voire plus de 60% dans certains départements, a reçu au moins une dose vaccin.

En comparant l'évolution de l'épidémie dans chaque département, la tension hospitalière est au maximum à 17% dans l'Yonne et au minimum à 0% dans le Territoire de Belfort, bien loin des 100 à 120% lors de la troisième vague.

Dans tous les départements de la région, le variant Delta est détecté dans plus de 84% des cas positifs à la Covid-19.

Le détail des chiffres par département

Dans le Doubs

  • Le taux d'incidence est de 120 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 8%.
  • Le taux de positivité des tests est de 2,2%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 95,5%
  • 56,96% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Dans le Jura

  • Le taux d'incidence est de 117 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 13%.
  • Le taux de positivité des tests est de 3,2%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 98,4%
  • 61,07% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

En Haute-Saône

  • Le taux d'incidence est de 89 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 8%.
  • Le taux de positivité des tests est de 2,4%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 96,4%
  • 58,94% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Dans le Territoire de Belfort

  • Le taux d'incidence est de 169 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 0%.
  • Le taux de positivité des tests est de 2,9%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 94,5%
  • 57,05% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

En Côte-d'Or

  • Le taux d'incidence est de 100 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 7%.
  • Le taux de positivité des tests est de 2,4%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 91,4%
  • 62,25% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

En Saône-et-Loire

  • Le taux d'incidence est de 71 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 8%.
  • Le taux de positivité des tests est de 2,1%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 85,7%
  • 63,26% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Dans l'Yonne

  • Le taux d'incidence est de 66 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 17%.
  • Le taux de positivité des tests est de 2,1%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 85,4%
  • 58,07% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Dans la Nièvre

  • Le taux d'incidence est de 63 pour 100.000 habitants.
  • La tension hospitalière est de 8%.
  • Le taux de positivité des tests est de 1,9%.
  • Taux de variant Delta dans les tests positifs : 84,1%
  • 61,36% de la population a reçu au moins une dose de vaccin.

Les chiffres de Santé publique France en Bourgogne Franche-Comté

Évolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources : data.gouv.fr


CODIV-19 dans le Doubs

Sources : data.gouv.fr


Covid-19 Bourgogne-Franche-Comté statistiques

Taux d'incidence par département

Taux de positivité par région

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

« Aucun danger » à vacciner simultanément contre la grippe et le Covid, estime la HAS

Le vaccin contre le Covid dans un bras et celui contre la grippe dans l'autre: cette solution ne comporte aucun danger et permet de se protéger efficacement contre les deux épidémies, a estimé lundi la Haute autorité de santé (HAS). "La réalisation concomitante des vaccins" contre la grippe et le Covid-19 est "possible afin d'éviter tout délai dans l'administration de l'une ou l'autre de ces injections", assure la HAS dans un communiqué. "Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour", mais à deux endroits du corps distincts, "un vaccin dans chaque bras", selon la HAS. Et dans le cas contraire, il n'y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations, précise la HAS. La campagne de vaccination contre la grippe débutera le 26 octobre.

Les défis du Hacking Health de Besançon

Vidéos •
En 48 heures chrono, 400 participants vont se remuer les méninges pour tenter de trouver la meilleure solution à chacune des 22 problématiques soulevées par des patients, professionnels de santé, professionnels du me?dico-social et du handicap, ou jeunes innovateurs désireux de créer un nouveau produit. Voici les 21 défis (+ 1 à venir !) du Hacking Health 2021 de Besançon.

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.25
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage