Cucina e piacere s'installe dans le quartier à Rivotte à Besançon

Publié le 12/10/2022 - 08:20
Mis à jour le 12/10/2022 - 08:46

Après deux mois de fermeture, Cucina e piacere s'est installé sur le faubourg Rivotte à Besançon pour s'agrandir. De 35 à 135m2, Émilie et Ignazio, encore dans l’aménagement de leur atelier-boutique, leurs produits d’épicerie fine, importés directement d’Italie trouveront toute leur place.

Dès l’entrée, on ne peut pas dire que l’esprit boutique saute aux yeux. La décoration y est soignée et évoque davantage les meubles que l’on peut trouver chez soi que des étalages de supermarché. "C’est justement l’esprit que l’on veut donner", nous précise le propriétaire Ignazio Fabiano. "On a pour principe d’essayer de ne travailler qu’avec des locaux. Par exemple, nos meubles viennent de la boutique L’air de rien, ou du centre de tri de Quingey même le logiciel de caisse est bisontin", ajoute Émilie. Un côté "comme à la maison" qui se démarque des boutiques traditionnelles. 

"Il n'y a aucun produit industriel ici"

Ignazio Fabiano et Émilie, mariés et associés, ont cherché à retranscrire l’esprit familiale italien dans l’ambiance des lieux, mais également dans le fonctionnement de leur commerce. "On travaille directement avec les producteurs et on ne propose que des produits d’exception. Il n’y a aucun produit industriel ici", explique Ignazio. Ne cherchez donc pas la véritable mozzarella di buffala, vous n’en trouverez pas puisque "la véritable a une conservation de deux jours". En revanche, pâtes artisanales, antipasti, sauces et huiles d’olive sont elles, bien présentes. 

© Elodie R

Dans cet endroit où "tous les produits ont une histoire", Ignazio vous parlera sans doute de "ces deux femmes qui font à la main leurs antipastis" dans sa région du Molise, la moins connue d’Italie. Ou encore du producteur avec qui il travaille, un paysan qui en parlant de son fromage lui explique que "ce n’est peut-être pas le meilleur du monde, mais c’est celui que l’on fait et qu’on aime". 

Des produits uniquement de saison et en petite quantité

Une passion pour la gastronomie italienne qui a très vite contaminé leurs clients. "On a une clientèle d’environ 500/600 membres et ça nous convient bien, on ne cherche pas à faire de la grande distribution bien au contraire", nous confie Ignazio. Une clientèle "fidèle et exigeante dans le sens où une fois qu’ils ont goûté par exemple au parmesan, ils ne veulent plus en manger d’autres et sont prêts à attendre l’approvisionnement suivant". La saisonnalité des produits est respectée et provoque parfois quelques ruées notamment au moment de la saison des Panettone.

D'autres produits, cette fois d'origine espagnole, comme Émilie, y ont également fait leur place. "Nous avons une toute petite gamme de produits cosmétiques sans conservateurs qui viennent de ma région. Ils sont fait à base d'huile d'olive et par des oléiculteurs."

Cours de cuisine, afterworks et pots de départ...

Au fond de la boutique se trouve également un cuisine qui permet de dispenser des cours et autres animations culinaires. L’endroit peut également être privatisé pour des afterworks, réunions d’entreprise et autres pots de départ. "On y propose de la cuisine de création plutôt que du montage en privilégiant les produits dont je dispose à la boutique", souligne Ignazio. Les cours sont d’ailleurs généralement pris d’assaut notamment parce qu'ils permettent d’apprendre des recettes "facile à reproduire à la maison mais respectant la tradition italienne", affirme le gérant.

© Elodie R

Infos +

  • Cucina e piacere
  • 4ter faubourg Rivotte à Besançon

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.1
nuageux
le 30/11 à 0h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %