Cucina e piacere s'installe dans le quartier à Rivotte à Besançon

Publié le 12/10/2022 - 08:20
Mis à jour le 12/10/2022 - 08:46

Après deux mois de fermeture, Cucina e piacere s'est installé sur le faubourg Rivotte à Besançon pour s'agrandir. De 35 à 135m2, Émilie et Ignazio, encore dans l’aménagement de leur atelier-boutique, leurs produits d’épicerie fine, importés directement d’Italie trouveront toute leur place.

Dès l’entrée, on ne peut pas dire que l’esprit boutique saute aux yeux. La décoration y est soignée et évoque davantage les meubles que l’on peut trouver chez soi que des étalages de supermarché. "C’est justement l’esprit que l’on veut donner", nous précise le propriétaire Ignazio Fabiano. "On a pour principe d’essayer de ne travailler qu’avec des locaux. Par exemple, nos meubles viennent de la boutique L’air de rien, ou du centre de tri de Quingey même le logiciel de caisse est bisontin", ajoute Émilie. Un côté "comme à la maison" qui se démarque des boutiques traditionnelles. 

"Il n'y a aucun produit industriel ici"

Ignazio Fabiano et Émilie, mariés et associés, ont cherché à retranscrire l’esprit familiale italien dans l’ambiance des lieux, mais également dans le fonctionnement de leur commerce. "On travaille directement avec les producteurs et on ne propose que des produits d’exception. Il n’y a aucun produit industriel ici", explique Ignazio. Ne cherchez donc pas la véritable mozzarella di buffala, vous n’en trouverez pas puisque "la véritable a une conservation de deux jours". En revanche, pâtes artisanales, antipasti, sauces et huiles d’olive sont elles, bien présentes. 

© Elodie R

Dans cet endroit où "tous les produits ont une histoire", Ignazio vous parlera sans doute de "ces deux femmes qui font à la main leurs antipastis" dans sa région du Molise, la moins connue d’Italie. Ou encore du producteur avec qui il travaille, un paysan qui en parlant de son fromage lui explique que "ce n’est peut-être pas le meilleur du monde, mais c’est celui que l’on fait et qu’on aime". 

Des produits uniquement de saison et en petite quantité

Une passion pour la gastronomie italienne qui a très vite contaminé leurs clients. "On a une clientèle d’environ 500/600 membres et ça nous convient bien, on ne cherche pas à faire de la grande distribution bien au contraire", nous confie Ignazio. Une clientèle "fidèle et exigeante dans le sens où une fois qu’ils ont goûté par exemple au parmesan, ils ne veulent plus en manger d’autres et sont prêts à attendre l’approvisionnement suivant". La saisonnalité des produits est respectée et provoque parfois quelques ruées notamment au moment de la saison des Panettone.

D'autres produits, cette fois d'origine espagnole, comme Émilie, y ont également fait leur place. "Nous avons une toute petite gamme de produits cosmétiques sans conservateurs qui viennent de ma région. Ils sont fait à base d'huile d'olive et par des oléiculteurs."

Cours de cuisine, afterworks et pots de départ...

Au fond de la boutique se trouve également un cuisine qui permet de dispenser des cours et autres animations culinaires. L’endroit peut également être privatisé pour des afterworks, réunions d’entreprise et autres pots de départ. "On y propose de la cuisine de création plutôt que du montage en privilégiant les produits dont je dispose à la boutique", souligne Ignazio. Les cours sont d’ailleurs généralement pris d’assaut notamment parce qu'ils permettent d’apprendre des recettes "facile à reproduire à la maison mais respectant la tradition italienne", affirme le gérant.

© Elodie R

Infos +

  • Cucina e piacere
  • 4ter faubourg Rivotte à Besançon

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

La Ville de Besançon veut développer de nouveaux lieux culturels

Lors du prochain conseil municipal qui se tiendra ce jeudi 4 avril 2024 à Besançon, les élus seront notamment appelés à débattre du souhait de réhabiliter deux sites bisontins pour en faire des lieux d’accueil culturels. Il s’agit de la grande halle du site des Prés-de-Vaux et du hangar aux manoeuvres de la Citadelle. 

Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

La Ville de Besançon avance un budget “robuste” pour 2024

Alors que l’État français doit actuellement faire face à une crise des finances publiques, la Ville de Besançon assure de son côté conserver un modèle "robuste" de gestion financière comme l’a détaillé ce mercredi 3 avril en conférence de presse Anthony Poulin l’adjoint en charge des finances de la Ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.3
nuageux
le 14/04 à 9h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
74 %