De nouvelles oppositions au projet de suppression des arrêts de trains Besançon-Dijon à Franois

Publié le 03/10/2017 - 18:13
Mis à jour le 04/10/2017 - 17:15

L'association des Usagers de l'Agglomération Bisontine (AUTAB) et la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT BGFC) s'opposent au projet de suppression de la halte ferroviaire de Franois prévu le 10 décembre 2017.

21752460_321129495026055_3957734836740632123_n.jpg
Gare de Franois ©Collectif pour sauvegarder les arrêts en gare de Franois
PUBLICITÉ

La FNAUT, confrontée à la même situation dans le cadre de la fermeture programmée de la ligne Saint-Claude Oyonnax, parle d’une décision unilatérale sans concertation avec les maires concernés, les usagers et  leurs représentants. « C’est une fois de plus l’expression de l’absence de débat démocratique avec la Région, décision prise avec la complicité de SNCF qui se retranche derrière son rôle d’opérateur » déplore a Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports. « Dans l’attente de l’hypothétique réalisation d’une halte au droit du pôle santé qui pour des raisons techniques, financières et de gouvernance est en étude depuis plus de 40 ans, la halte ferroviaire de Franois a tout son intérêt à l’intersection de deux lignes ferroviaires et répondant au besoin de la desserte intermodale de l’ Ouest Bisontin qui connaît une dynamique forte et pas seulement du pôle santé« .

Patrick Noblet, président de l’AUTAB et François Jeannin, délégué national pour la FNAUT donnent les points de discorde :

  • « Il y a exactement  une distance de 1000 mètres entre les rails du tram (terminus des  Hauts de Chazal) et ceux de la Sncf (en gare de Franois) !  Va-t-on demander aux usagers allant au pôle santé, au CHRU, à la Zac de Chateaufarine ou à Planoise de tourner à Viotte ? »
  • « Les arrêts de tous les TER en gare de Franois, dans les faits s’imposent comme la réponse à faillite de la halte de Planoise (premier projet en …1979 !) On le sait depuis 2005 ! »
  • « Le terminus définitif intelligent du tram ce n’est pas la ZAC de Chateaufarine mais la gare de Franois »
  • « Les querelles de clochers entre agglomération et région n’intéressent pas les usagers, ce sont toujours leurs impôts qui paient les inévitables déficits »

L’association et la fédération précisent qu’elles « seront présentes à la réunion de Franois organisée par la région. Elles attendent que les exécutifs des collectivités concernées fassent  adopter une motion dénonçant la fermeture programmée des arrêts« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.46
partiellement nuageux
le 15/10 à 3h00
Vent
1.13 m/s
Pression
1007.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage