De nouvelles stations de tri à Besançon

Publié le 09/06/2019 - 08:29
Mis à jour le 09/06/2019 - 08:48

Huit nouvelles stations de tri sont pour l’instant mises en test à différents lieux clés du centre-ville.

Une station de tri flambant neuve, décorée par des artistes locaux a été inaugurée ce jeudi 16 mai 2019 à Besançon, place Jean-Cornet ; une trentaine d’autres devraient suivre dans le centre-ville d’ici la fin de l’année… Ces stations sont accessibles aux citoyens à mobilité réduite.

PUBLICITÉ

 

  • Rue Gambetta
  • Avenue de la Gare d’Eau
  • Rue Breton (enterrée)
  • Rue d’Anvers
  • Place Jean Cornet
  • Rue Mégevand
  • Rue du Palais de Justice
  • Rue du Petit Battant
  • Port Citeau

Puis, au second semestre de 2019, 25 autres stations aériennes seront installées définitivement dans tout le centre-ville, ainsi que cinq stations enterrées (pont battant, square saint-amour, place Victor Hugo, rue de la Préfecture, rue de la 7ebrigade blindée).

Des stations de tri attractives

Les containers de la phase test ont été habillés spécialement par trois artistes bisontins :

  • Morgane Dorffer, tatoueuse
  • Aurel Rubbish, papiers découpés
  • Nacle, graffeur

Avec ce design original, Jean-Louis Fousseret espère rendre le geste du recyclage « attractif » aux citoyens. « Les anciennes stations de tri n’étaient pas dans un très bon état et n’incitaient pas vraiment au geste » explique le Président du Grand-Besançon ; « grâce à ces nouvelles stations, l’action de recycler est valorisée, les containers ont une plus grande capacité et la ville est embellie » avance-t-il.

Un appel au civisme

Mais au vu des nombreux dépôts sauvages, « qui ont représenté 100 tonnes de déchets l’an dernier« , Jean-Louis Fousseret en appelle au « civisme » des habitants. « La très grande majorité de la population trie ses déchets, mais une minorité balancent leurs ordures n’importe comment au pied des bacs et ça, c’est intolérable » avance le Maire de Besançon, qui rappelle que « des déchèteries sont là pour ça. »

Face à ces comportements, il n’exclut pas le fait de prendre des mesures « répressives : caméras, dépôts de plainte plus nombreux » dans le cas où les déviances continueraient malgré les nouvelles installations.

Quelques chiffres

Pour rappel, la Ville de Besançon recycle environ 30% de plus de déchets que les autres villes de France ; en moyenne, chaque Bisontin trie chaque année 103 kg de déchets recyclables.

En dix ans, de 2008 à 2018, la collecte des déchets résiduels a baissé de 35%, et la collecte sélective des recyclables dans les bacs de tri a augmenté de 11%.

Infos +

Ces nouvelles stations aériennes ont été financées à 80% par Citeo et le reste par le Grand Besançon, pour un total (stations aériennes + enterrées) de 1,180 millions d’euros de chantier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.98
ciel dégagé
le 16/09 à 0h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1022.43 hPa
Humidité
87 %

Sondage