Alerte Témoin

Comment ont évolué les petites villes de Franche-Comté depuis 1990 ?

Publié le 27/04/2018 - 07:48
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:12

L'INSEE a publié ce jeudi 26 avril 2018 une étude sur les petites villes de Franche-Comté. Basée sur des données récupérées de 1990 à 2014, cette étude montre l'évolution du nombre d'habitants et du nombre d'emplois par "petites villes" de la région (des communes de 5000 à 20 000 habitants). Les résultats de l'institut se devinent : les petites villes proches des grandes se sont généralement développées, comme Pouilley-les-Vignes, tandis que les plus lointaines des zones urbaines ont plutôt perdu des habitants, à l'instar de Saint-Claude. Il existe cependant quelques exceptions…

Déclin ou développement ?

Les villes situées près de grands pôles comme Dijon, Besançon, Belfort ou Montbéliard ont généralement gagné des habitants. Elles ont aussi connu de nombreuses créations d'emplois puisque d'abords plutôt agricoles, elles se seront développées dans les autres secteurs. C'est le cas de : 

  • Pouilley-les-Vignes,
  • Héricourt,
  • Valdahon,
  • Fesches-le-Châtel
  • Champagney-Ronchamp.

Dans une moindre mesure, c'est aussi le cas de

  • Morteau,
  • Baume-les-Dames,
  • Lure,
  • Giromagny
  • Auxonne.

Plus d'habitants mais moins d'emplois

Cependant, certaines de ces villes en zones urbaines sont devenues résidentielles. Elles ont alors gagné des habitants, mais au détriment de l'activité économique, et ont en conséquence perdu des emplois. Ce phénomène aura été observé dans la ville de Tavaux, dans le Jura, et dans plusieurs villes de Bourgogne.

Les grands perdants

Enfin, les villes situées trop loin des pôles urbains ont perdu à la fois des habitants et des emplois : c'est le cas de

  • Champagnole,
  • Saint Claude,
  • Hauts de Bienne,
  • Beaucourt,
  • Delle

et dans une moindre mesure de Pont-de-Roide.

Gray et Luxeuil-les-Bains s'en sortent un peu mieux : elles ont perdu des habitants mais ont stabilisé leurs emplois. grâce à une proximité avec d'autres petites communes qui maintient leur activité économique.

Plus d'informations sont à retrouver sur insee.fr.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.82
    peu nuageux
    le 21/09 à 21h00
    Vent
    1.01 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage