Alerte Témoin

Des enseignants spécialisés refusent leurs missions ordonnées par le Rectorat

Publié le 05/04/2016 - 15:31
Mis à jour le 05/04/2016 - 15:31

Des enseignants spécialisés (ou coordonnateurs) exerçant dans des établissements du Doubs ont renvoyé leur arrêté de nomination non signé au Dasen et au Rectorat en spécifiant qu'ils refusaient leur mission. Cet acte est inédit selon le syndicat Snuipp-FSU.

dsc_1947.jpg
Image d'illustration ©roman

Les enfants à besoins éducatifs particuliers sont scolarisés partiellement ou à temps complet dans des Unités d'Enseignement (UE) d'établissements spécialisés : IME (Institut Médico Pédagogique), ITEP (Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique), unités pour enfants ou jeunes autistes, hôpitaux, centres éducatifs, prisons... Des enseignants spécialisés (ou coordonnateurs) exerçant dans des établissements du Doubs ont renvoyé leur arrêté de nomination non signé au Directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) et au Rectorat en spécifiant qu'ils refusaient leur mission.

"Une perte de revenu d'environ 8 à 10%"

"Ces enseignants coordonnateurs d'unité d'enseignement d'établissements spécialisés refusent les missions qui leur ont souvent été imposées par leur hiérarchie en raison d'une perte de revenu d'environ 8 à 10%", explique le syndicat du Doubs, en ajoutant que "Les enseignants exerçant en UE dans les secteurs médico-social, sanitaire et judiciaire sont les enseignants spécialisés les plus mal payés de l'éducation nationale." 

"Un double discours" 

Malgré les volontés exprimées par le ministère de l'Education nationale de prendre mieux en compte les écoliers à besoins éducatifs particuliers, le SNuipp-FSU déclare que dans le Doubs, "proposer des décharges d'enseignement aux coordonnateurs revien à moins scolariser les élèves, à compliquer l'organisation de leur accueil et probablement à faire peser sur les établissements la charge financière de leur accompagnement." Pour le syndicat, "la réponse se situe en totale contradiction avec les besoins identifiés, puisque les moyens nécessaires pour accompagner une politique ambitieuse, une loi progressiste, n'existent pas".

Les coordonnateurs du Doubs souhaitent "une reconnaissance pleine et entière de leurs missions, de leurs parcours, de leurs engagements, sans évolution négative de la scolarisation, au détriment des jeunes les plus fragiles, de l’égalité".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Un livre pour les vacances : « Le Renard et le Bouc »

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Renard et le Bouc" lu par Mélyna de l'école de Grandfontaine.

Un livre pour les vacances : « La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf » lu par Habib

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf" lu par Habib de l'école de Grandfontaine.

Brevet des collèges : 88,4 % de réussite en Franche-Comté

Le taux de réussite au Diplôme National du Brevet, toutes séries confondues et tous candidats confondus (scolaires ou non), s’élève à 88,4 % pour la session 2020 dans l'académie de Besançon. Ce taux est supérieur de 3,6 points par rapport à la session 2019. Le taux de réussite de la série générale atteint 89,3 %, en hausse de 3 points par rapport à 2019. Avec 80,8 % d’élèves admis, les résultats de la série professionnelle gagnent 9,3 points.

Un livre pour les vacances : « Le Pot de terre et le Pot de fer » lu par Evan

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le pot de terre et le pot de fer" lu par Evan de l'école de Grandfontaine.

"Le Lion et le rat" lu par Lina

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine .Occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Lion et le rat" lu par Lina de l'école de Grandfontaine.

L’Université Bourgogne-Franche-Comté sélectionnée pour créer un institut international

Dans le cadre du troisième Programme d’investissements d’avenir, l’Université Bourgogne-Franche-Comté a été sélectionnée pour mettre en place le projet UBFC International Graduate Institute - "UBFC-Integrate". Doté d’un financement de 14,4 millions d’euros, ce projet installera à terme dans la région un institut international qui devra favoriser la formation par la recherche de très haut niveau, intégrant le master et le doctorat.

Un livre pour les vacances : Le Rat de ville et le Rat des champs (Jean de La Fontaine)

Après le Club de lecture, l'académie de Besançon lance en partenariat avec maCommune.info l'opération "Un livre pour les vacances". Ce vendredi 3 juillet, on commence avec la première lecture de Fables de Jean de La Fontaine par le recteur lui-même : Le Rat de ville et le Rat des champs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.79
    légère pluie
    le 15/07 à 9h00
    Vent
    2.06 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage