Deux lynx dans la nature jurassienne

Publié le 08/06/2016 - 14:18
Mis à jour le 09/06/2016 - 16:08

Deux jeunes lynx secourus il y a un an, ont été relâchés par le Centre Athenas le 31 mai et 1er juin 2016 dans le massif jurassien. Désormais Robin et Noëlle, ce sont les noms des deux félins, ont repris le chemin de la vie sauvage. Pour autant le Centre garde un oeil sur eux car les animaux ont été pucés et leurs déplacements seront suivis.

lynx_lynx_langerberg_20110128.jpg
©Elchhaus wikimedia
PUBLICITÉ

Deux lynx boréaux âgés d’un an, dont les mères ont disparu et qui avaient été secourus par le Centre Athénas en 2015, ont été relâchés dans le massif du Jura. Reconnaissables à leurs grandes oreilles triangulaires dorées, surmontées d’une fine touffe de poils noirs, le mâle Robin et la femelle Noëlle ont été relâchés le 31 mai et le 1er juin 2016, dans des zones boisées des départements du Doubs et du Jura, sur lesquels s’étend le massif jurassien.

L’information a été rendue publique ce mercredi 8 juin 2016 pour leur laisser le temps de s’éloigner.

Deux autres lynx du même âge seront relâchés dans les semaines à venir, a précisé Gilles Moyne, directeur du Centre Athénas, établissement basé à L’Étoile dans le Jura et seul centre de sauvegarde de la faune sauvage habilité et équipé pour accueillir des félidés en France.

Ces félins, dont l’espèce est protégée, ont été équipés d’une puce les identifiant et d’un collier GPS qui donnera des indications quotidiennes sur leur localisation. « Le collier permettra de suivre les déplacements des jeunes lynx et de constater la qualité de leur réinsertion« , a dit M. Moyne. Le collier, qui tombe automatiquement au bout d’un an, peut également alerter les soigneurs en cas de décès de l’animal. « Ce n’est pas une opération de renforcement de population (de lynx), mais une opération où des jeunes qui étaient en détresse à l’automne sont remis dans la nature« , a souligné Hugues Sory, chef du service biodiversité à la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal).

Neuf lynx secourus

Entre l’été et l’hiver 2015, le Centre Athénas a secouru 9 lynx âgés de 4 à 6 mois, dont les mères ont disparu. Seuls 5 jeunes ont survécu. Les lynx orphelins « arrivent toujours en mauvais état« , car souvent « ils sont restés un moment sans manger, ils sont très maigres et ils ne récupèrent pas tous« , a constaté le vétérinaire du centre, Frédéric Violet. Gilles Moyne, qui est convaincu que les mères ont été victimes d’actes de braconnage, estime « à 25% le nombre de femelles adultes ayant disparu en 2015″. « On a le sentiment qu’il y a une montée de l’intolérance vis-à-vis du lynx qui amène à des actes illégaux« , a souligné le soigneur, craignant que le braconnage ne mette en danger la population de lynx boréaux du Jura qui abrite 90% de la population de lynx en France, soit une centaine d’adultes.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 34.62
nuageux
le 25/06 à 12h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1019.01 hPa
Humidité
52 %

Sondage