Le tramway de Besançon va tester de nouveaux "gongs"

Publié le 04/09/2016 - 18:14
Mis à jour le 06/09/2016 - 14:26

Durant le mois de septembre, de nouveaux gongs seront expérimentés à partir du mercredi 7 septembre 2016 sur deux rames du tramway de Besançon. Ces nouveaux « sons » seront parfois plus discrets en fonction des situations. Si l’essai est concluant, cette modulation du gong sur un tramway serait une première en France.

Le Grand Besançon réfléchit pour moduler le gong de son tramway. Une réflexion née juste après la mise en service du tramway en septembre 2014 suite aux remarques, voire aux agacements de certains riverains. Certains estimaient qu'on l'entendait parfois trop et trop souvent !

Mais ce son qui simule le son d'un percuteur sur une cloche (Ding ou Dong) est pourtant indispensable à la sécurité. Il est quasiment le même partout en France. "Il faut savoir que ce gong n'est pas utilisé au gré de l'envie des conducteurs" précise Pascal Gudefin, responsable des mobilités au Grand Besançon. "Ces derniers doivent l'utiliser à des moments précis lorsqu'ils arrivent à une station, lorsqu'il rencontre un tramway ou qu'il franchisse  un carrefour, lorsqu'il y a un piéton qui s'apprête à franchir les voies, etc.

Modulation des Gongs : trois sons différents

Depuis un an, le service de l'agglomération travaille à faire évoluer ce bruit sur trois niveaux : un bruit  de présence, un bruit d'alerte et un bruit d'alarme. Des sons ont été modélisés en studio avec le soutien de Michel Redolphi (studio audionaute) qui avait créé les ambiances sonores à l'intérieur du tramway bisontin.

  • Pour la phase d'expérimentation, il reste à faire valider ces sons par le STRMTG, le service technique des remontées mécaniques et des transports guidés qui gère l'ensemble des  règles de sécurité et notamment ceux du tramway.

"Ce que nous allons proposer en coopération avec les services de l'état, qui sont garants de la sécurité, ce sont des sons différents. Si le tramway est en approche, qu'il entre dans une station et qu'il 'y a pas de danger particulier, il doit simplement signaler. A ce moment-là, on peut imaginer un gong plus léger sous forme de clochette. Et puis, les cas ou au contraire  ou l'on doit alerter quelqu'un qui ne doit pas traverser, pourquoi pas imaginer un gong plus important plus sonore !"

Deux rames vont tester ces nouveaux gongs à partir du mercredi 7 septembre pour recueillir  l'avis des usagers et des automobilistes afin de savoir comment chacun les perçoivent et si le changement est efficace aussi bien du point de vue de la sécurité que de l'ambiance sonore.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Une vélorution visant particulièrement la rue de Vesoul à Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Travaux entre Samson et Quingey (RN83) : circulation interdite pour les poids lourds pendant 4 semaines

Dans le cadre de son programme d’amélioration des itinéraires, la DIR EST va mener entre 13 mai et le 7 juin 2024 des travaux de réfection de chaussée avec renouvellement de la couche de roulement de la RN83 entre Samson et Quingey, sur un linéaire de 4,6 km, dans la continuité des travaux réalisés en 2023 entre Rennes-sur-Loue et Samson.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.92
légère pluie
le 22/05 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %