Education : Blanquer veut développer le recrutement ciblé des professeurs

Publié le 31/08/2018 - 10:52
Mis à jour le 31/08/2018 - 10:52

Le ministre de l'Education veut développer le recrutement ciblé des professeurs afin de "dynamiser" leur carrière et donner "un peu d'air au système", a-t-il annoncé dans un entretien à l'hebdomadaire l'Obs publié ce jeudi 30 août 2018.

ecole_classe.jpg
© François Royet
PUBLICITÉ

« Dès cette année, nous renforcerons la dimension humaine » du recrutement des professeurs, a expliqué Jean-Michel Blanquer. « Les écoles, les collèges et les lycées pourront demander la création de postes à profil échappant à l’affectation aveugle de la machine. »

A l’heure actuelle, les mutations et affectations des professeurs sont régies de manière informatique selon un système de points et d’ancienneté.

« Ce que nous voulons, c’est donner un peu d’air au système, permettre aux enseignants qui le souhaitent de suivre des parcours plus singuliers. Et qu’on ne caricature plus l’Education nationale en pachyderme préhistorique », a ajouté le ministre, à quelques jours de la rentrée scolaire lundi.

Pour mettre en place ce nouveau mécanisme qui pourrait concerner jusqu’à « 10 % » des recrutements, le gouvernement entend développer des systèmes de ressources humaines « de proximité », déployés au sein même des établissements.

Blanquer a par ailleurs réaffirmé qu’une part de la prime annuelle accordée dès la rentrée aux enseignants des écoles et collèges des réseaux d’éducation prioritaire renforcés (REP+), promesse de campagne d’Emmanuel Macron, serait conditionnée aux bons résultats des équipes pédagogiques. « Cela implique de contractualiser avec l’établissement sur des objectifs, et de pouvoir s’assurer que lesdits objectifs sont bien atteints. L’instance d’évaluation indépendante qui sera mise en place en 2019 contribuera à cette logique », a affirmé le ministre.

Les personnels de l’Education nationale exerçant dans des quartiers très défavorisés (REP+) doivent toucher une première prime annuelle de 1.000 euros dès la rentrée, avant une montée en charge progressive qui pourra aller jusqu’à 3.000 euros par an.

Cette prime, qui a pour objectif d’accroître l’attractivité des postes, doit s’ajouter à celle de 2.315 euros annuels instaurée par le gouvernement précédent pour les enseignants de REP+.

 

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.86
pluie modérée
le 19/10 à 21h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1007.11 hPa
Humidité
96 %

Sondage