Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place "d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés"

Publié le 19/05/2024 - 09:23
Mis à jour le 19/05/2024 - 09:23

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Photo d'archives © Hélène Loget
Photo d'archives © Hélène Loget

"La situation est exceptionnelle par son imprévisibilité et par la durée de fermeture à la circulation. Je suis très inquiet de la situation de certains commerces. Les baisses d’activité que certains me décrivent sont alarmantes", explique Laurent Croizier dans un communiqué.

Et d’ajouter : "Je demande la mise en place d’un mécanisme d'aide financière pour les commerces en difficultés".

Caractère exceptionnel, aide exceptionnelle ?

En avril dernier, nous nous étions rendus rue de Vesoul afin de faire le point avec les commerçants. Un collectif avait même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Si ce dernier ne s’avouait pas vécu, il espérait toutefois que la situation ne se dégrade pas davantage. D’autant plus que la rue comprend "environ 300 commerçants", nous précise-t-il.

"Dans ces moments exceptionnels, c’est le rôle des collectivités et des pouvoirs publics d’être aux côtés des commerçants. Je n’oublie pas que derrière ces commerces, ce sont des hommes, des femmes, des familles qui subissent de plein fouet un phénomène dont ils ne sont pas responsables", surenchérit Laurent Croizier qui rappelle que des dispositifs d’aides financières ont été proposés aux commerces impactés lors des travaux du tram, lors des travaux de la ligne de bus en site propre “Gare Viotte-Temis”, et durant le covid.

Se réunir autour d’une table ?

"La Ville de Besançon, Grand Besançon Métropole, le Département du Doubs et l’État doivent se mettre rapidement autour d’une même table pour bâtir un plan d’accompagnement complet", indique le député.

Et d’ajouter : "Chacun peut et doit agir à son niveau pour la survie des commerces et des emplois, mettre tout en œuvre pour accélérer les travaux et revoir les circuits des déviations de façon à rediriger les clients vers la rue de Vesoul. J’alerte. N’attendons pas qu’il soit trop tard, n’attendons pas de constater la disparition de certains commerces. Notre rôle est d’écouter, d’anticiper et d’agir".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.31
légère pluie
le 17/06 à 12h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
90 %