Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Publié le 04/04/2024 - 12:04
Mis à jour le 05/04/2024 - 11:09

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

"Les experts nous ont expliqué qu’il s’agissait d’un cas exceptionnel… C’est pourquoi, nous demandons une aide exceptionnelle au Département du Doubs", lance Vincent Morel, gérant de Bazarland. Si ce dernier ne s’avoue pas vécu, il espère toutefois que la situation ne se dégrade pas davantage. D’autant plus que la rue comprend "environ 300 commerçants", nous précise-t-il.

Vincent a d’ailleurs constitué un collectif d’une quarantaine de commerçants. Ces derniers se réunissent chaque jeudi pour faire le point.

En un mois, plusieurs commerces ont déjà vu leur chiffre d’affaires diminuer, malgré le fait qu’ils soient toujours accessibles… En plus de la route barrée, la mise en place des déviations semble poser problème… Ils nous en parlent :

Témoignages des commerçants de la rue

Boucherie-charcuterie Poinsot, installée depuis plus de 35 ans au 57 rue de Vesoul à Besançon

Roger Poinsot, gérant de la boucherie © Hélène Loget

Roger Poinsot, gérant de la boucherie : "C’est une catastrophe. Nous avons perdu 35 % de chiffre d’affaires. C’est énorme. Nous avons encore les clients du quartier, mais tout ceux qui habitent de l’autre côté (direction École Valentin, Miserey-Saline) nous ne les voyons plus du tout…

En 35 ans, je n’ai jamais vu ça. Nous étions en progression constante et depuis l’effondrement, c’est la catastrophe. Nous avons huit salariés, c’est compliqué quand il faut payer les salaires et les charges. Tous les commerçants sont impactés. En plus de tout ça, il y a des problèmes de déviations".

Horaires d’ouverture de la boucherie du mardi au samedi de 7h00 à 12h30 et de 15h00 à 19h00. Ouverture le dimanche de 7h30 à 12h30.

Besac Vape, magasin indépendant de cigarettes électroniques et vente de friandises situé au 76 rue de Vesoul à Besançon

Besac Vape © Hélène Loget

M. Dilinger, gérant de la boutique : "Je n’allume même plus les lumières… J’économise au moins ça… Pour vous donner une idée, sur les trois dernières semaines, j’ai en moyenne un client par jour au lieu de 10 à 15 minimum. J’avais beaucoup de clients de passage et comme il n’y a plus de passage, il n’y a plus de client. Avant, il y avait presque 30.000 voitures qui passaient dans la rue chaque jour. C’est catastrophique. Si j’avais uniquement des produits non-consommables, j’aurais fermé".

Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 11h00 à 19h00.

Delsey, magasin franchisé de sacs et de bagages situé au 81 rue de Vesoul à Besançon

Delsey © Hélène Loget

Christine, une employée du magasin : "En moyenne, nous perdons 20 à 30 %. Beaucoup de clients nous appellent, car ils ne savent pas par où passer. Les déviations sont mal agencées. Quand on vient d’École Valentin, nous sommes déviés en direction du centre-ville et cela ne ramène pas vers la rue de Vesoul. Pour les automobilistes qui ne savent pas que l’on peut passer direction les Torcols et revenir ensuite, ce n'est pas évident... Il faudrait qu’au niveau de Temis, ils fassent tourner les gens afin qu’ils prennent la première à gauche et reviennent ici.

Il y a aussi un problème en bas de la rue de Vesoul en venant du centre-ville, ils mettent "commerces ouverts" mais également "route barrée à 200m"… Les gens pensent qu’ils ne peuvent pas monter".

Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 10h00 à 19h00.

Jo La Fleur, magasin indépendant situé au 68 rue de Vesoul à Besançon

Jo La Fleur © Hélène Loget

Virginie Monnier, gérante du magasin : "J’ai perdu toute ma clientèle de passage. Le premier week-end de la fermeture de la rue était aussi celui de la fête des grands-mères. Normalement, nous travaillons relativement bien, j’ai fait -40 %. À Pâques, j’avais acheté beaucoup moins de fleurs coupées et sur les quatre jours, j’ai fait -25 %. C’est surtout le week-end et les jours de fêtes qui sont pénalisants".

Horaires d’ouverture : lundi de 14h00 à 19h00, mardi 9h00-12h00 et 14h00-19h00, mercredi fermé, jeudi et vendredi 9h00-12h00 et 14h00-19h00, samedi 9h00-19h00 et dimanche 9h00-12h15.

Bazarland, boutique indépendante située au 77 B rue de Vesoul à Besançon

© Hélène Loget

Vincent Morel, gérant du magasin : "J’ai monté un collectif afin de réunir les commerçants. C’est la troisième route la plus passante à Besançon. Du jour au lendemain, on nous supprime le passage de 29.000 véhicules par jour… Nous travaillons avec 50% de passage régulier et 50 % de clients spontanés. Il nous manque donc ces derniers".

Horaires d'ouverture : du lundi au samedi de 9h00 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 18h00.

Une fête à venir l’année prochaine ?

Si Vincent Morel espère, comme les autres commerçants, que la situation soit rapidement réglée, il pense déjà à "l’après effondrement" en imaginant une fête, une fois par an, chaque 25 février pour tourner la situation en dérision et pourquoi pas donner une occasion de "sortir de son trou".

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Effondrement rue de Vesoul

Effondrement rue de Vesoul à Besançon : la circulation reste fermée, une deuxième cavité découverte

Après une première semaine de travaux qui a conduit au diagnostic des causes de l’effondrement (cavité karstique) et à la sécurisation des réseaux présents rue de Vesoul à Besançon, cette semaine du 4 au 8 mars 2024 a permis de dégager et/ou neutraliser l’ensemble des réseaux impactés (eau, assainissement, télécom, etc.).

Effondrement à Besançon : la rue de Vesoul sera fermée plusieurs semaines à la circulation…

Anne Vignot, la maire de Besançon, a tenu à faire un point mercredi 28 février 2024 suite à l’effondrement de la rue de Vesoul à Besançon. De nombreux services sont mobilisés afin de traiter au mieux ce gouffre de 4 à 5 mètres de profondeur… Du côté du calendrier, aucune date de réouverture de la rue ne peut être communiquée pour l’instant, nous précise-t-on.

Economie

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

La Ville de Besançon veut développer de nouveaux lieux culturels

Lors du prochain conseil municipal qui se tiendra ce jeudi 4 avril 2024 à Besançon, les élus seront notamment appelés à débattre du souhait de réhabiliter deux sites bisontins pour en faire des lieux d’accueil culturels. Il s’agit de la grande halle du site des Prés-de-Vaux et du hangar aux manoeuvres de la Citadelle. 

Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

La Ville de Besançon avance un budget “robuste” pour 2024

Alors que l’État français doit actuellement faire face à une crise des finances publiques, la Ville de Besançon assure de son côté conserver un modèle "robuste" de gestion financière comme l’a détaillé ce mercredi 3 avril en conférence de presse Anthony Poulin l’adjoint en charge des finances de la Ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.3
légère pluie
le 14/04 à 21h00
Vent
1.22 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %