Électrification de tous les autocars neufs dans l'UE en 2030 : Clément Beaune juge l'objectif trop rapproché

Publié le 15/11/2023 - 17:28
Mis à jour le 15/11/2023 - 17:01

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a estimé mercredi que l'objectif de la Commission européenne de rendre 100% électriques tous les autocars neufs à partir de 2030 dans l'Union européenne était probablement trop ambitieux, appelant à décaler l'échéance.

 ©
©

"Avoir une date qui serait trop proche, 2030 pour ne pas la citer, ce n'est pas avoir une ambition écologique plus grande, c'est casser la dynamique écologique dans une profession essentielle à cette transition", a-t-il soutenu devant les professionnels du transport de voyageurs lors de leur congrès annuel à Paris. "La direction, ce sera l'électrification progressive des flottes", a dit le ministre, alors que les professionnels souhaiteraient étudier d'autres pistes pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, comme les autocars roulant au biogaz (bioGNV).

La promotion de la seule électrification "met en péril les efforts réalisés pour faire muter nos flottes", a prévenu Jean-Sébastien Barrault, président de la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV).

La Commission européenne "mise tout sur le zéro émission à l’échappement" négligeant l'impact écologique d'un véhicule électrique tout au long de son processus de création, a déploré M. Barrault. "Nous devons pouvoir compter sur le BioGNV", a-t-il insisté, rappelant les investissements consentis par les transporteurs pour changer leur flotte et leurs infrastructures en misant sur ces motorisations.

Une complexité trop grande du cadre juridique

"Tout miser sur l'électrique aujourd'hui ou l'hydrogène demain serait une erreur", a alerté le président de la FNTV. Il s'est également inquiété des investissements énormes nécessaires à la transition et a demandé des aides de l'État plus simples, y compris pour les véhicules roulant au BioGNV.

"L'électrification doit se faire à bon rythme. Nous défendons cet équilibre dans les discussions avec la Commission", a voulu rassurer Clément Beaune. Il a également insisté sur la piste du "retrofit", ces autocars thermiques adaptés en y installant une batterie et une motorisation électrique pour les rendre éligible à la transition, "un enjeu essentiel".

Le ministre a cependant reconnu la complexité trop grande du cadre juridique pour obtenir les homologations de ce type de véhicule.

Clément Beaune a enfin insisté sur le rôle des autocars dans les Services express régionaux métropolitains (SERM), autrement appelés RER Métropolitains. "Nous y incluons les cars, et les cars express en particulier", a-t-il souligné avant d'annoncer un plan de l'État sur ces cars express au début de l'année prochaine.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du Pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.41
couvert
le 17/06 à 18h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
83 %