Quel lien avez-vous avec la police nationale ?

Publié le 05/01/2022 - 17:54
Mis à jour le 18/01/2022 - 11:34

Enquête • Une enquête nationale a été lancée ce mois de janvier 2022 afin de déterminer la qualité du lien entre la police et la population. Vous pouvez donner votre avis…

Le ministère de l’Intérieur a mis en place un partenariat depuis avril 2019 avec l’université Savoie Mont-Blanc afin de mesurer la qualité du lien créé entre la population et les forces de l’ordre.

Comment participer ?

Chaque citoyen peut ainsi donner son avis au travers d'un questionnaire qui lui sera adressé par mail. Pour s'inscrire, il suffit de télécharger une demande de participation (via le QR Code ou sur le site www.eqp21.fr), l'imprimer et la rapporter complétée au commissariat (de Besançon ou commissariat de Planoise, Montbéliard, Héricourt ou Pontarlier). Pour les personnes n'étant pas en capacité d'imprimer le formulaire, il est également possible de se rendre directement dans les divers commissariats pour s’inscrire.

Les principaux résultats de l’étude :

  • 84,9 % des répondants déclarent avoir une image positive des forces de sécurité intérieure (FSI), et la note globale attribuée à ces forces est de 7,03/10.
  • Pour 80 % des personnes interrogées, les FSI ont un comportement professionnel lors de leurs interventions.
  • 77,5 % des enquêtés estiment qu’elles contribuent à améliorer la vie quotidienne.
  • 66,9 % les jugent proches des habitants.
  • Pour 63,4 % des personnes interrogées, la police répond aux attentes des habitants du quartier.
  • 60,2 % ont estimé que la police intervient dans des délais raisonnables en cas de problème.
  • À la vue des FSI, 44 % des personnes ont déclaré éprouver un sentiment de tranquillité, 24,3 % de confiance, 12,2 % d’inquiétude, 11,1 % de méfiance.

S’agissant de la perception des interventions des FSI, 73,4 % les jugent efficaces, 68,7 % les jugent autoritaires, 67,3 % les jugent adaptées, 16,5 % les jugent injustes.

En ce qui concerne la perception de l’insécurité, 64,9 % des personnes interrogées jugent leur quartier sûr, et 65,5 % estiment que le climat de leur quartier est serein. 57,7 % des enquêtés jugent les effectifs des FSI dans leur quartier insuffisants. Dans leur vie quotidienne, ils déclarent pouvoir compter sur les FSI en cas de problème (55,3 %) davantage que pour les informer (44,9 %) ou les conseiller (42,8 %).

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Comptez-vous faire grève et/ou manifester contre la réforme des retraites ?

La deuxième grande journée de mobilisation sociale contre la réforme des retraites se déroulera le 31 janvier 2023 à Besançon, comme ailleurs en France. La Première ministre a confirmé qu’elle ne changera pas l’âge de départ en retraite, ce qui encourage davantage les syndicats à poursuivre leurs mouvements de grève et de manifestations.

Une centaine de personnes présentes au rassemblement antifasciste devant le palais de justice ce vendredi

Organisé par la Nuée antifasciste ce vendredi 27 janvier juste avant le jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage de la statue de Victor Hugo en novembre 2022, le rassemblement a réuni une centaine de personnes devant le palais de justice de Besançon.

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

En 2 ans, les plaintes pour violences conjugales ont explosé dans le Doubs. Entretien avec Étienne Manteaux, procureur de Besançon

EXCLUSIF • Quatre homicides en 2022, une hausse de 69% des faits graves, une hausse de 72% des faits de harcèlement et de menace le tout entre 2019 et 2022 dans le Doubs. Le département fait partie de ceux qui comptent le plus violences conjugales en France alors que l’on compte entre 120 et 130 homicides dans la sphère conjugale l’année dernière sur les 66 millions d’habitants… On en parle avec le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux en ce début d'année 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.55
couvert
le 31/01 à 0h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %