"Ensemble, mobilisons-nous pour l'égalité"

Publié le 08/03/2014 - 10:15
Mis à jour le 08/03/2014 - 10:22

Le CDIFF, centre d'information du droit des femmes et de la famille, orchestre plusieurs rendez-vous salle Battant à Besançon en ce samedi 8 mars 2014 autour d'expositions, de quatre débats et de rencontres avec les acteurs associatifs du collectif. Rendez-vous de 13h à 21h. 

miroirs_de_femme_chapereon_rouge.jpg
©miroirs de femmes - reflet du monde (association) - le chaperon rouge

Journée de la femme

PUBLICITÉ

Programmation 

Expositions en continu  :

« Le mur des préjugés »Proposée par la Delegation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité (DRDFE) Outil pédagogique itinérant visant à combattre les stéréotypes liés au genre et à faire évoluer les représentations au travers l’analyse d’expressions de la vie courante qui véhiculent de nombreux préjugés. Chaque affiche est accompagnée d’une réponse chiffrée ou argumentée qui en facilite l’utilisation et permet de mieux dénoncer le préjugé mis en exergue.

« Les femmes dans la société » Réalisée par instants mobiles et proposée par le CIDFF : les droits des femmes ont beaucoup évolué au fil des siécles et des années. De nombreuses difficultés ont été reconnue et des injustices réparées. Mais la situation est elle pour autant toujours juste lorsqu’on est une femme en FRANCE. 

Animations public enfants Representations filles-garçons (13h00-18h00) : Lecture de livres jeunesses programmées dans le cadre de l’action « lire et faire lire » animé par la Ligue de l’Enseignement. Ateliers Dessins et Mur d’expression. Espace participatif sur les représentations filles-garçons animé par Leo Lagrange Centre Est.

Stands-point d’information Rencontre avec les acteurs associatifs du collectif : vente de gâteaux, thé, café au profit des femmes accompagnées par Solidarité Femmes.

Débats Thématiques :

14.00 : « Le cerveau a-t-il un sexe ? » : Court métrage réalisé par Catherine VIDAL; suivi d’un débat court animé par le CIDFF.

15.00 : « Le sexisme ordinaire » : Court métrage, saynètes par le groupe de théâtre de Solidarité Femmes et suivi d’un débat court animé par Solidarité Femmes. 

16.00 : « Le bouquet du Chaperon Rouge » : Court Métrage parcours migratoire de Femmes à Besançon-expression théâtrale, réalisé par le Site Migrations, suivi d’un débat court animé par l’association Miroirs de Femmes-refets du monde.

17.30 : « Le Masculinisme » : Conférence débat animé par Patric JEAN Cinéaste et Producteur Réalisateur du documentaire « La Domination Masculine ».

21.00 : « Les Femmes et la Musique mise à l’honneur » : Soirée Festive aux Passagers du Zinc.

Et aussi :

à partir de 21.30 : L’association RITMO DA CAPOEIRA qui organise la 3éme édition de « Mulheres-Femmes du Brésil » au gymnase -espace Culturel, Chemin du Fort Griffon puis à partir de 21 h 30 au Maquis rue Claude Pouillet à Besançon.

Exposition « Mulheres Negras-Obscure Beauté du Brésil » : Roda de capoeira feminine, projection du documentaire « Raiz Forte » et débat en présence de la réalisatrice Charlene BICALHO.

Du 10 mars au 13 avril : Gymnase Espace Culturel Chemin du Fort Griffon : Les travaux de Rosana PAULINO et Charlene BICALHO cotoieront les textes extraits du livre « Mulhenes Negras do Brasil » un espace intéractif au sein du gymnase fera lien avec l’exposition « Negras do Rosario » rassemblant les peintures  de Marcial AVILA et Lise VURPILLOT  à BELO HORIZONTE.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.82
ciel dégagé
le 22/08 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1023.44 hPa
Humidité
44 %

Sondage