ESB F, ça c’est tout bon !

Publié le 29/03/2013 - 22:33
Mis à jour le 29/03/2013 - 22:33

En s’imposant très largement (29-22) contre Nîmes, les handballeuses bisontines ont parfaitement préparé des play-downs qu’elles aborderont avec un petit pécule. De quoi espérer…

Handball (LFH)

PUBLICITÉ

Contre Metz il y a un mois, on s’était dit qu’en jouant de la sorte, les filles de Florence Sauval pouvaient légitimement croire en elles, et en leur sauvetage en LFH. La chose a brillamment été confirmée ce vendredi soir. Nîmes, le troisième du championnat, a été passé à la moulinette avec une maîtrise qu’il s’agit d’appuyer. Et de féliciter.

Ce succès référence, les Bisontines l’ont construit. Patiemment, mais avec cette rage qui a enthousiasmé un Palais des sports qui attendait ça depuis longtemps. Hormis une entame favorable aux Gardoises, emmenées par une Nze Minko efficace (2-4, 7e), l’ESB F, bien aidée par le gros match de Gabriel dans ses buts (19 parades au total !), a vite eu fait de prendre la taille patron, à l’instar de cet excellent passage pour l’internationale Bruneau (9-6, 21e). L’ex-Bisontine Limal avait beau, en face, limiter la casse (13-10, 30e), les quatre buts d’écart à la pause (14-10) témoignaient de la supériorité doubiste.

Parfaite gestion

C’était encore plus flagrant au retour des vestiaires, tant Besançon gérait son affaire avec lucidité et brio. Nîmes n’avait que quelques miettes à se mettre sous la dent, ce qui faisait le régal de l’ESB F, dont le festin était royal… et partagé avec une marque très répartie (19-13, 39e). Déchaînée, Pop Lazic donnait même au score des proportions un peu insensées en début de match (23-15, 43e).

En plus de briller, les Franc-Comtoises avaient la bonne idée de ne jamais relâcher la pression. Frecon illustrait bien ce constat en étant au four et au moulin (28-19, 54e). La victoire était cousue de fil blanc, avec une fin de match sans peur ni reproche pour des Bisontines qui, avec ce gros coup associé au revers de Dijon, raflent la huitième place à leurs voisines bourguignonnes. Important quand on sait qu’en avril, l’ESB F partira avec trois points en play-down (NDLR : Toulon, avec quatre, Dijon, deux et Nice, zéro). Et là encore, en jouant comme ça, de belles choses sont à attendre.

ESB F – Nîmes 29-22

ESB F

La gardienne : Gabriel 19 arrêts sur 42 en 60’
Les buteuses : Popovic 4/8, Frecon 6/8, Bruneau 5/8, Manga 2/4, Dupuis 1/1, Godel ¾, Pop Lazic 6/8, Lévêque 1/1, Brame 1/1

Nîmes

Les gardiennes : Houba 5/20 en 30’, Chatellet 4/18 en 30’
Les buteuses : Champion 3/9, Bulleux 2/5, Carrat 3/5, Dancette 0/3, Asperges 2/3, Clavel ¼, Nze Minko 5/10, Limal 5/7, Micholet 0/2, Jericek 1/6.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.21
légère pluie
le 20/06 à 12h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1014.71 hPa
Humidité
65 %

Sondage