Alerte Témoin

ESBF : le troisième carnet de route de Raphaëlle Tervel

Publié le 28/02/2016 - 10:20
Mis à jour le 28/02/2016 - 10:48

L'entraîneur de l'ESBF, Raphaëlle Tervel, livre ses impressions dans le cadre d'un troisième carnet de route. Découvrez son ressenti sur l'actualité du club et sur le l'avant match contre Nice gagné ce samedi 27 février 2016 à Besançon.

Retours sur les matchs joués depuis le début d’année 2016

Lors de mon dernier carnet de route, nous allions jouer contre Dijon…et nous avons réussi au cours de ce match à conjurer le mauvais sort avec une très belle performance en 2ème mi-temps. La première mi-temps était quant à elle beaucoup plus difficile (après 30 min l’ESBF était mené de 8 buts)….on efface pas 4 ans de disette en 30 minutes…il nous d’ailleurs fallu une heure pour nous lâcher et devenir un véritable rouleau compresseur. Physiologiquement cette victoire a fait beaucoup de bien, ça a été un point très positif.

Ensuite nous avons eu une période de match consacré aux Coupes avec une déception lors de notre match de Coupe de la Ligue face à Paris. Je pense que nous aurions pu gagner avec une meilleure gestion des phases de jeu en surnombre….et des arbitres neutres jusqu’au bout. Mais ce n’est pas grave, on apprend de ce genre de choses, cela montre qu’il ne faut pas compter sur les adversaires ou les arbitres pour gagner et la prochaine fois il faudra se mettre à l’abri au score pour gagner…mais nous n’étions quand même pas loin !

En Coupe de France, nous avons perdu à Nîmes, mais inconsciemment notre groupe n’a pas joué ce match à fond. Bizarrement, le tirage au sort du tour suivant avait déjà été fait et il avait été annoncé que le vainqueur du match NIMES-ESBF irait jouer à METZ…J’espère que ce type de tirage avancé ne se reproduira pas à l’avenir.

Concernant le Championnat, il a repris dès notre match de Coupe de la Ligue fini avec la 14ème journée à Toulon. Ce match était le 3ème en 8 jours et fût conclu par une victoire ! Une vraie performance car il avait fallu se remettre de ces 3 déplacements consécutifs, et de 2 défaites…C’est la démonstration que notre groupe est extrêmement concentré sur l’objectif des Play-Offs. Elles ont fait une première mi-temps quasiment parfaite, mais on s’est peut être vu un peu trop beaux et elles ont oublié qu’il y avait une 2ème mi-temps. On s’est donc fait un peu peur sur la fin ! Le point positif c’est qu’elles ont réussi à relancer la machine et cela démontre que dans la tête ça va bien !

C’est d’ailleurs une bonne chose car contre NICE (le samedi 27 février à 15h15), il va falloir être costauds dans les têtes !

Sur les journées 15 & 16, nous avons d’abord accueilli ISSY PARIS pour une défaite d’un petit but puis nous avons perdu à Nîmes. Contre ISSY PARIS ce fût un match physique avec beaucoup de casse. Paris a perdu 2 joueuses importantes et nous avons perdu Alizée Frécon….De plus, nous n’avons pas réussi à accrocher le point du match nul qui aurait fait du bien. Concernant le match de NIMES, nous perdu Julie Dazet dès le début, ce qui fait que nous n’avions plus de demi-centre et quasiment plus d’arrières. Chloé Bouquet a pris le relais des blessées, et a rendu un copie admirable, mais on n’avait pas assez de joueuses jouant à leurs niveaux pour faire quelque chose. Malgré tout, les joueuses se sont battues jusqu’au bout, elles ont montré qu’elles avaient du cœur et qu’elles en voulaient !

ESBF/NICE le samedi 27/02 à 15h15 : un match décisif !

Maintenant nous préparons la venue de NICE avec beaucoup de points d’interrogations…On a Jessica Alonso qui est blessée au genou avec une fissure du ménisque, Julie Dazet qui est au repos après son entorse de cheville, Alizée Frécon à qui on avait diagnostiqué 3 à 6 semaines de convalescence après son entorse à l’épaule, et Patrica Elorza qui se remet toujours de ses soucis d’aponévrose plantaire. Donc notre travail actuel est de réussir à trouver des plans B et même des plans C. Notre préparation pour ce match contre Nice est fortement perturbée.

Ce match contre Nice est notre priorité, même si on jouera ensuite contre METZ. L’important c’est de savoir que nous avons les cartes en main, et c’est à nous de bien les jouer.

L’équipe de NICE est une très bonne équipe, en pleine progression après un début de saison pénalisé par beaucoup de blessures. Aujourd’hui, elles ont enchainé des qualifications en Coupe de la Ligue, en Coupe de France et un match nul contre Metz qui est en tête du Championnat, donc c’est une équipe qui marche très bien. Pour les battre nous auront besoin de soutien et de notre public.

Le point sur l’Equipe de France

Je ne suis pas surprise par la liste d’Olivier Krumbholz. Cette liste n’est pas très étonnante avec uniquement le retour de Blandine Dancette dans le groupe. C’est une joueuse qui défend très bien, donc il est logique qu’elle soit appelée, c’est dans la logique de ce qui s’est déjà fait. Olivier ne va pas changer les joueuses cadres mais il va sans doute avoir un gros impact sur la façon de travailler et d’aborder les compétitions. Je pense qu’il peut avoir de gros résultats très vite. Concernant nos bisontines, elles ne sont pas très loin. Elles sont toujours dans les joueuses suivies par le staff de l’équipe de France. La balle est dans leur camp, c’est maintenant à elles de faire les efforts nécessaires pour intégrer cette équipe.

Les Prolongations / recrutements des joueuses de l’ESBF

La bonne nouvelle c’est que toutes celles que nous voulions garder ont prolongées avec nous, c’est une très bonne chose pour la stabilité du groupe et sa progression. Il y aura quelques changements, avec notamment l’arrivée d’une recrue internationale comme Alice Lévêque. Maintenant, nous souhaiterions encore trouver une arrière droite et le recrutement sera bouclé…sauf si nous avons plus de sponsors ou de soutien des collectivités locales et à ce moment-là nous rechercherons un joker.

Raphaëlle Tervel

  • Raphaëlle Tervel vous donne quant à elle rendez-vous d'ici plusieurs semaines pour le prochain épisode de son carnet de route.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les meilleurs parachutistes français de Voile Contact disputent les titres nationaux à Besançon

Du 14 au 16 août 2020, la Fédération Française de Parachutisme organise la Coupe de France et les Championnats de France de Voile Contact à l’école de parachutisme Besançon Franche-Comté. Après plus de trois mois de restrictions liées à la pandémie, les meilleurs parachutistes français de la discipline pourront, enfin, s’affronter dans le ciel de Besançon..

Un sportif doubien va tenter de parcourir 500 km en mode survie pour une association

Le 17 août prochain, équipé seulement d'outils rudimentaires (une couverture de survie, une pierre à feu, une petite scie à main et une pancarte décrivant son trek caritatif), Valentin Mertz va marcher de Valdahon dans le Doubs à la Bergerie du Faucon, au cœur du Parc Régional des Gorges du Verdon. Objectif de cette aventure : récolter des fonds pour l'association du Père Guy Gilbert.

La « Grande Traversée » : un nouveau challenge sportif et solidaire…

La « Grande Traversée » est un challenge sportif et solidaire pour huit athlètes de la Team Salomon dont Thibaut Baronian, ambassadeur Grandes Heures Nature. La deuxième étape du challenge a été lancée ce lundi 6 juillet 2020 à 8h00 depuis la place Ganvelle en présence d'Anne Vignot, maire de Besançon et Abdel Ghezali, 1er adjoint.

Le Tennis du Grand Besançon tourne une nouvelle page et s’active pour la saison 2020-2021 !

PUBLI-INFO • Après une année de conflits et d'incertitude au club de Tennis du Grand Besançon (TGB) à Thise, l'heure est à la réconciliation et aux projets de développement pour ses actuels et futurs adhérent-es avec tout d’abord un nouveau logo pour le club ! Les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2020-2021 qui sera placée sous le signe de la nouveauté. Henry Goguey, président du TGB et Clément Stefanutti, secrétaire général, nous en parlent !

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

Dopage :  le beau-père d’Ophélie Claude-Boxberger nie désormais toute implication

Ophélie Claude-Boxberger, suspendue provisoirement suite à son contrôle positif à l'EPO, attend toujours sa convocation finale par l'antidopage, en parallèle de plusieurs dossiers devant la justice pénale. Dernier rebondissement : Alain Flaccus, beau-père d'Ophélie,  nie désormais lui avoir inoculé une dose d'EPO.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.35
    peu nuageux
    le 04/08 à 21h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    53 %

    Sondage