ESBF : pas d'exploit pour les Bisontines, éliminées de coupe d'Europe

Publié le 17/11/2019 - 09:54
Mis à jour le 17/11/2019 - 09:55

Les joueuses de l’ESBF se sont inclinées ce samedi soir dans un Palais des Sports de Besançon bouillant face à Odense (29-32), se faisant éliminer de la coupe d’Europe. Reste maintenant le championnat…

 ©
©

On y croyait. Mais ce n'est pas parce qu'on le veut très fort que le miracle arrive.

-2 à l'aller, -3 au retour

Les Bisontines devaient l'emporter de trois points pour être qualifiées face à Odense, équipe danoise parmi les favorites de la compétition, dans ce 3e tour de qualification à la coupe d'Europe.

Mais face à une équipe de stars bien en place et décidée à en découdre, toute la combativité de nos Rouges - et de leurs supporters, venus en nombre (3000 dans un Palais des Sports plein à craquer) - n'aura pas suffi.

Des rencontres serrées mais...

Les Danoises se sont d'abord faites accrocher (6-6, 15e), puis ont doucement pris le large (13-16 MT), et ont géré fantastiquement leur avance pour ne plus jamais la perdre (29-32, score final). Et ont ainsi éliminé l'ESBF.

Les rencontres étaient intenses et serrées mais le bilan est là. Deux défaites en deux matchs. L'adversaire des Engagées était cette fois trop fort pour elles.

Evidemment, il faut dire qu'il s'agissait d'un des top effectifs d'Europe. Mais quand même, après l'avoir fait vacillé, les joueuses de Raphaëlle Tervel se seraient bien vues déjouer les statistiques et abattre ce géant. Tant pis. L'Europe, ce sera pour l'an prochain.

6e en championnat

Reste maintenant à se concentrer sur le championnat, où l'ESBF a encore tout à prouver.

Car si les Bisontines restent sur une excellente série (quatre matchs consécutifs sans défaite en LFH), elles ne pointent qu'à la 6e place du classement, soit pile au milieu ; la faute à un départ trop lent (2 victoires sur les 8 premiers matchs) et surtout, un no-match face aux équipes de haut de tableau (Bretz, Metz, Nantes). Qu'il faudra pourtant titiller, au moins à domicile, pour s'assurer une place en coupe d'Europe l'an prochain.

En résumé, tout reste à faire. Mais la dynamique est excellente, le tempo est trouvé ; il ne faudra juste pas laisser les joueuses de "coach Tervelle" se décourager après cette élimination !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Le label club du GBDH passe à l’argent

Après une première distinction en bronze obtenue l’année dernière, le GBDH a eu la très bonne surprise de découvrir que son label club avait été revalorisé par la Ligue nationale de Handball le 17 mai 2024. En plus de ce label argent, le club se classe à la 2e place de ProLigue et à la 13e place des clubs Français (D1 & D2 confondues).

Sept danseuses classiques bisontines sélectionnées pour représenter la France

Après avoir franchi les épreuves régionales en mars 2024 à Besançon, plusieurs danseuses, élèves à la Galerie de la Danse, participaient, les 11 et 12 mai dernier, à Lyon, au concours national. Sept d'entre elles ont été sélectionnées pour représenter la France au concours européen et deux danseuses ont obtenu un prix.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.35
ciel dégagé
le 25/05 à 15h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
42 %