Eurockéennes : les intermittents votent contre la grève

Publié le 04/07/2014 - 08:52
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:13

Les intermittents du spectacle se sont prononcés jeudi contre la grève aux Eurockéennes de Belfort, qui commencent vendredi, a-t-on appris auprès de la Coordination des intermittents et précaires (CIP) et des organisateurs.

 ©
©

Dans un contexte de contestation de la nouvelle convention d'assurance chômage des intermittents du spectacle, la CGT Spectacle a déposé un préavis de grève national pour le mois de juillet, appelant à une "grève massive" vendredi. Mais les intermittents des Eurockéennes se sont prononcés en majorité contre, lors d'une assemblée sur le site du festival. Sur 163 intermittents recensés comme travaillant directement pour le festival ou pour ses prestataires extérieurs, 125 ont pris part au vote : 93 ont voté contre la grève, 28 pour et quatre ont voté nul.

"Les intermittents sont satisfaits d'avoir obtenu cette possibilité de vote, ce qui n'était pas acquis", a déclaré à l'AFP Christophe Gaiffe, membre de la CIP Franche-Comté. 
"On avait déjà senti que le sentiment n'était pas à la grève, ce qui s'est acté aujourd'hui dans les urnes. J'espère que ça ne va pas créer une cassure entre les intermittents de l'intérieur du festival et ceux de l'extérieur", a dit pour sa part le directeur des Eurockéennes, Jean-Paul Roland.
Comme toutes les grandes manifestations estivales, le festival belfortain est concerné par le conflit des intermittents, mais la direction n'a pas ménagé ses efforts depuis trois semaines pour afficher son soutien aux professionnels du spectacle, souhaitant faire des Eurockéennes un "fer de lance de la contestation".
En accord avec les organisateurs, le CIP Franche-Comté orchestrera diverses actions de soutien aux intermittents sur les scènes, les écrans géants et dans le public.
(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.23
légère pluie
le 22/06 à 21h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
93 %