Une centaine de publicités retirées par Extinction Rebellion à Besançon

Publié le 09/08/2023 - 16:31
Mis à jour le 10/08/2023 - 15:37

Les 6 et 7 août dernier, plusieurs miliantes issues du mouvement Extinction Rebellion (XR) ont enlevé une centaine de publicités à Besançon. Des pancartes éclairées jugées "nuisibles" par les membres, dans un communiqué de presse mercredi 9 août. 

Selon Extinction Rebellion, la publicité serait source d'un profond cercle vicieux. "La publicité nous pousse à consommer plus que ce dont nous avons réellement besoin. Cela provoque une surproduction de biens qui épuise les ressources naturelles, détruit le vivant et dérègle le climat", déplore-t-il. D'après le mouvement, la population serait prête à diminuer de 89,6% la publicité. Outre la perte de concentration, les membres déplorent également les impacts nocifs sur l'environnement. "Les éclairages publicitaires contribuent également à la pollution lumineuse qui perturbe tant la biodiversité", affirme-t-il.

Pas d'impact sur les municipalités ni sur les petits commerces

Face à ce fléau, le collectif souhaite poursuivre son objectif, celui de lutter contre la publicité. Une mission qu'il juge comme essentielle pour le futur. "La publicité apparaît comme un puissant accélérateur des grands maux de la société".  Si certains élus locaux s'opposent à ces actions, les membres insistent sur le fait que ces initiatives "ne privent pas vraiment les municipalités d'une source de revenus". Selon eux, "elles compensent les pertes minimes des revenus de la publicités par une diminution des budgets communication". Des actions, qui ne seraient pas non plus dangereuses pour les petits commerces. "En France, 615 entreprises sur 3.100.000 font de la publicité. Autrement dit, tout le marché publicitaire est dédié à seulement 0.02% des entreprises", informe-t-il.

Un but : l'arrêt immédiat et total de la publicité à Besançon

Dans ce contexte, le mouvement rappelle la Convention citoyenne pour le climat, tenue en juin 2020, qui avait été marquée par la présence de 150 personnes représentatives. "À 89,6%, elles sont tombées d’accord pour demander, entre autre l’interdiction des panneaux publicitaires dans les espaces publics extérieurs, hors information locale et culturelle", confirme-t-il. Dans cette même logique, le groupe exige "l'arrêt immédiat et total de la publicité au sein de l'agglomération bisontine" et affirme clairement de continuer ces actions "tant qu'elle n'aura pas disparu totalement de la ville".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.21
nuageux
le 24/04 à 6h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
89 %