FCSM : l’association Sociochaux compte sur un élan de solidarité pour "sauver ce qui peut l’être"

Publié le 04/08/2023 - 17:11
Mis à jour le 04/08/2023 - 17:14

Après la décision du CNOSF et du COMEX qui ont pris la décision de "mettre à mort" le FC Sochaux-Montbéliard, l’association Sociochaux appelle dans un communiqué "tous les amoureux du club" à s’unir aux côtés des supporters pour tenter de limiter les dégâts suite à la perte du statut professionnel. 

Emblème de l'association Sociochaux © Facebook Sociochaux
Emblème de l'association Sociochaux © Facebook Sociochaux

Si les premières pensées des membres de l’association vont en premier lieu aux personnes "directement touchés par ce drame" à savoir les salariés et les jeunes du centre de formation, ils tentent surtout un dernier appel à Romain Peugeot pour reconsidérer sa décision de ne pas présenter de projet pour disputer le National 1, situation qui éviterait au club d’avoir à déposer le bilan. 

Mais devant l’extrême incertitude de cette solution, l’association n’a "pas d’autre choix que d’envisager le pire". Elle entend alors dans un premier temps tenter de répondre à "l’urgence financière" en appelant les collectivités, entreprises et anciens joueurs à se rassembler "aux côtés de l’engagement des supporters" pour construire ce budget. 

Urgence financière... et sportive

Dans un second temps, Sociochaux lance également un appel de détresse aux "anciens joueurs, fidèles parmi les fidèles" afin de répondre à l’urgence sportive et construire une équipe compétitive pour le National 3. 

Enfin, l’association fait état de la reconstruction nécessaire "sur des bases solides" afin de gravir les échelons rapidement et "ne plus revivre un tel enfer". C’est ainsi qu’elle entend, reconstruire le club sur la base d’une construction sous forme de Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) comme le SC Bastia en s’appuyant sur sa levée de fonds actuelle devenue "vitale".

Le soutien du PS de Montbéliard

Une position partagée par le Parti socialiste de Montbéliard (section André Boulloche) qui estime dans un récent communiqué que "le tout capitalisme dans le sport doit cesser » à l’image de ces « instances du football français qui pensent plus aux pétro dollars d’investisseurs pour la visibilité du football français, et la démence des salaires du Paris Saint Germain qu’à tous ces gamins du Centre de Formation de Seloncourt, et à ces gamins qui supportent ce club depuis toujours et qui aujourd’hui n’ont plus rien".

Pour le PS, le format de SCIC choisi par l’association Sociochaux "pourrait être la solution" pour faire en sorte que "le FCSM ne retombe pas dans les mains d’investisseurs crapuleux". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Pour la Fête nationale, un Mirage 2000-5 survolera la ville de Belfort

À l’approche du défilé militaire du 14 juillet prochain à Belfort, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, nous informe du passage d’un Mirage 2000-5 de l’escadron 1/2 cigogne de la Base Aérienne de Luxeuil-les-Bains.

Réserves de sang faibles : l’EFS Bourgogne Franche-Comté appelle à un sursaut de mobilisation !

Alors que les vacances estivales ont démarré, l’Établissement français du sang (EFS) invite les personnes qui peuvent donner leur sang à prendre rendez-vous. L’organisation s’inquiète de la fréquentation sur les collectes futures qui vont être impactées par une actualité notamment sportive très chargée en raison des JO et Tour de France… Un "sursaut de mobilisation" est donc nécessaire d’après l’EFS.

À Besançon, des policiers honorés pour leur engagement envers la nation

Dans le cadre des journées de la police nationale, une cérémonie de commémoration a eu lieu ce mercredi 10 juillet 2024 sur la place du 8 septembre à Besançon. À cette occasion, le préfet du Doubs Rémi Bastille, et Yves Cellier, le directeur interdépartemental de la police du Doubs ont effectué une remise de décorations aux fonctionnaires méritants.  

Domicile-travail : le choix de la proximité pour les actifs en Bourgogne Franche-Comté

Selon une dernière étude de l’Insee en Bourgogne Franche-Comté publiée le 9 juillet 2024, les actifs de la région travaillent habituellement au sein de leur intercommunalité de résidence ou à proximité. Toutefois, ils seraient également nombreux à se déplacer dans des intercommunalités plus distantes…

Fête nationale : le programme et les nouveautés à Besançon

Cette année, au-delà des traditionnels défilé, pique-nique et feux d'artifice, un village des armées sera installé sur le parking de Chamars (au niveau du retournement des bus). L'occasion de montrer que Besançon est aussi "une grande ville de garnison". Une initiative du général Pierre-Yves Rondeau, commandant la 1re division, commandant d'armes de la garnison de Besançon, commandant la base de défense de Besançon et délégué militaire départemental du Doubs.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.77
légère pluie
le 13/07 à 03h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %