Fin de l'aventure pour le BRC en coupe de France

Publié le 04/01/2009 - 23:25
Mis à jour le 04/01/2009 - 23:25

Après un match nul 1-1 à l'issue du temps réglementaire et des prolongations, Besançon s'est incliné après la séance des tirs aux buts (4-5) face à l'OM à l'occasion des 32ème de finale de la coupe de France.



Les Bisontins ont tenu tête aux Marseillais qui ont dominé la rencontre. Un match haletant sur un terrain dur qui n'a pas laissé l'opportunité aux joueurs de s'exprimer pleinement.

1231111436.jpg
©Hakkar vs Zianu DR gaol.com
PUBLICITÉ


Jusqu’à la dernière minute, le match a bien failli être reporté en raison de l’état de la pelouse. Après 15 minutes  et des joueurs prudents sur un terrain dur, les supporters – dont 600 Marseillais – étaient sûrs de voir jouer leurs équipe jusqu’au bout.

Dès la 3ème minute l’OM se montrait offensif avec une barre transversale sur une tête piquée de Koné. Les Bisontins, un rien timoré, étaient avertis.  Entre plusieurs  glisses et de nombreuses imperfections du jeu dues à la nature de la pelouse bien givrée, les footballeurs des deux camps offrait un jeu peu trépidant jusqu’à la 29ème minute.  Plus en confiance, le BRC offrait l’opportunité à Hamouma de concrétiser face à Mandala. Une première occasion ratée.

Après la mi-temps, Besançon inverse les rôles et devient à son tour plus offensif. Surprise générale  à la 66ème minute lorsque Rangdet lancé en profondeur défie Zubar avant de réussir un crochet sur Rodriguez. Le marseillais Zubar en voulant rattraper le coup marque contre son camp. Il ne reste que 24 minutes à jouer et le BRC se qualifie pour les 16ème de finale. Tout est alors permis.

Mais à la 83ème minute, une main malheureuse de Goyon dans la surface laisse le champ libre à un pénalty pour Marseille. Taiwo marque.

Après deux prolongations largement dominées par l’OM, le score reste nul. 1 but partout. C’eest finalement la séance des tirs aux buts qui départagera les deux équipes. Seul le Bisontin Rangdet ne marquera pas. Fatal. Le BRC est éliminé avec les honneurs de la coupe de France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.7
ciel dégagé
le 22/08 à 6h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1024.39 hPa
Humidité
87 %

Sondage