Flashée à 229 km/h : une Kangoo victime d’un bug

Publié le 15/06/2016 - 15:18
Mis à jour le 15/06/2016 - 15:18

On connaissait les excès de vitesse avec des voitures comme des Mercedes ou des Porches par exemple, mais avec une Kangoo, le fait est assez rare pour être souligné. Le conducteur d’une cinquantaine d’année domicilié en Haute-Vienne a été convoqué par les gendarmes ce mercredi 15 juin 2016 pour avoir été flashé à 229 km/h avec sa Kangoo. Le radar aurait vraisemblablement connu un bug…

Un quinquagénaire résidant en Haute-Vienne a été convoqué chez les gendarmes qui lui reprochaient à tort d'avoir circulé à 229 km/h sur une route nationale au volant de sa Renault Kangoo, sur la foi d'un radar automatique vraisemblablement défaillant, a-t-on appris mercredi 15 juin 2016 auprès de la gendarmerie.

Une Kangoo ne peut pas atteindre cette vitesse

Dès son arrivée, le présumé chauffard a poliment expliqué qu'il ne pouvait s'agir de lui car il ne conduit que son véhicule utilitaire, incapable d'atteindre pareille vitesse. Vérification faite sur la photo prise le 12 avril sur la RN 520, il s'agissait pourtant bien de lui et de sa Kangoo. "Nous n'avons pas grand chose à dire sinon que ce type de véhicule n'est pas capable de monter à une telle vitesse. Il est vraisemblable que le radar a eu un bug", a confessé mercredi 15 juin 2016 la gendarmerie de Haute-Vienne, un brin gênée. Les poursuites contre le quinquagénaire ont donc été annulées. Les gendarmes ont précisé qu'aucun autre automobiliste n'a, à leur connaissance, été victime de ce radar capricieux.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Transports des collégiens : la FNAUT et l’AUTAB préconisent une « tarification solidaire »

La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) de la région et l’association des usagers de l'agglomération bisontine (AUTAB) ont souhaité réagir ce 28 juin 2022 suite au sujet de la nouvelle tarification des transports votée lors du dernier conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.

Les autoroutes APRR et AREA signent la charte d’engagement LGBT+ de l’association L’Autre Cercle

Ce mercredi 22 juin, Guillaume Hérent, girecteur général délégué et Pascal Billard, directeur des ressources humaines, ont signé la charte d’engagement LGBT+ avec L’Autre Cercle, à l’occasion d’une table ronde réunissant d’autres professionnels engagés en faveur de l’inclusion des personnes LGBT+ tels que la Ville de Dijon, APICIL et France 3 Bourgogne, également signataires et les salariés APRR et AREA qui ont répondu présents.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.23
ciel dégagé
le 29/06 à 21h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
37 %

Sondage