Le syndicat Force Ouvrière manifeste ce lundi à Besançon

Publié le 03/09/2018 - 15:56
Mis à jour le 04/09/2018 - 10:04

S'en est trop pour Force Ouvrière qui a décidé d'appeler à la grève ce lundi 3 septembre 2018 les agents régionaux contre "les mesures d'austérité contenu dans le contrat social global" . Les agents grévistes se sont retrouvés devant les lycées, et ont rencontré Marie-Guite Dufay, la présidente de Région.

"Notre syndicat réuni en assemblée générale le 9 juillet 2018 a décidé de ne pas rester inactif face à l'application du contrat social global qui contient de nombreux reculs sociaux totalement inacceptables. Nous avons déjà pu en constater les conséquences néfastes sur les agents du siège (explosion des heures écrêtées, primes au rabais, pertes de jours de congés etc.) et malgré cela la présidente compte l'appliquer dès septembre 2018 pour l'ensemble des agents des lycées.

Ce contrat social que nous n'avons pas signé n'est qu'une provocation et un manque total de respect vis à vis de l'ensemble des agents du conseil régional . Travailler plus pour gagner moins et perdre des jours de congé, de RTT, des acquis sociaux pendant que les élus eux s'octroient une augmentation de 20 % soit 300 euros par mois", explique Force Ouvrière.

Le syndicat Force Ouvrière refuse :

  • de travailler plus pour gagner moins : suppression de jours fériés et des RTT pour les agents des lycées (5 jours de plus à travailler en moyenne) et généralisation des heures écrêtées pour les agents du siège) sans aucune compensation
  • Refuse la mise en place de primes au rabais
  • Refuse la suppression des postes
  • Refuse l’application du jour de carence

Ce que veut le syndicat :

  • de vraies négociations sur le temps de travail
  • les « conquis sociaux »
  • les primes et de nouveaux droits
  • la titularisation des contractuels

Info +

Une caisse de grève a été mise en ligne afin de soutenir le combat des agents : https://www.leetchi.com//fr/ Cagnotte/39611512/1eab72af

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Secteurs médico-sociaux : une manifestation ce jeudi « pour plus d’équité salariale »

L'intersyndicale (CGT/SUD/FO/UNSA) avait appelé à la grève et à la manifestation ce jeudi 3 décembre 2020 afin de faire valoir le droit à l’égalité salariale pour tous/toutes dans la fonction publique hospitalière et dans les établissements médico- sociaux privés et associatifs. Les manifestants se sont retrouvés à 14h00 devant le CLS Bellevaux,  29 Quai de Strasbourg à Besançon. Le cortège va rejoindre l'ARS. Quelques perturbations ont été relevées sur la ligne 1 et 2 du tramway et la ligne 8 de bus.

Euro 2020 : quand joueront les filles de l'ESBF avec leur équipe nationale ?

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté  ont été selectionnées en équipe de France. Aneta Labuda a été retenue avec la Pologne et Lara Gonzales fait  partie de l’effectif  espagnol. 

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.1
légère pluie
le 04/12 à 3h00
Vent
4.13 m/s
Pression
989 hPa
Humidité
52 %

Sondage