Alerte Témoin

Franche-Comté : des travailleurs toujours plus mobiles

Publié le 05/09/2019 - 12:00
Mis à jour le 11/09/2019 - 14:40

Sur l’ensemble de la région Bourgogne Franche-Comté, 420 000 habitants travaillent désormais en dehors de leur intercommunalité de résidence, dévoile ce jeudi 5 septembre 2019 l’INSEE. Une tendance en hausse depuis dix ans…

Voiture, embouteillage ©Insee
Voiture, embouteillage ©Insee

On les appelle les « navetteurs ». Des habitants qui travaillent en dehors de leur intercommunalité de résidence et qui, par conséquent, font des trajets quotidiens.

Ils sont 420 000 en BFC, dont 94 000 qui traversent les frontières régionales – voire nationales.

50 000 navetteurs supplémentaires en dix ans

Ce chiffre est en augmentation constante : en dix ans, 50 000 nouveaux « navetteurs » ont vu le jour dans la région. Dans le même temps, l’emploi (au sens du recensement de la population) a baissé de 4%. Conséquence, la région compte désormais plus d’actifs occupés (1,12 millions) que d’emplois (1,07 millions).

Les frontaliers progressent moins vite

La tendance s’essouffle toutefois depuis les cinq dernières années. Et cet essoufflement concerne surtout les intercommunalités longeant la frontière Suisse.

Autrement dit, il concerne les 36 000 frontaliers.  S’ils sont 14 650 de plus qu’il y a dix ans, leur augmentation va moins vite depuis 2011. Sont touchés par ce phénomène le plateau de Russey, le Grand Pontarlier, les Portes du Haut-Doubs. C’est donc que la Suisse est toujours très attractive… Mais un peu moins qu’auparavant.

En conclusion, si dans l’Ouest au Nord-Est de la région, le nombre de navetteurs recule, il augmente quand même dans les plus grandes agglomérations : des emplois s'y perdent, et les habitants sont amenés à chercher du travail plus loin.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.14
    ciel dégagé
    le 09/08 à 12h00
    Vent
    1.02 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    39 %

    Sondage