Franche-Comté : l’Université perçoit une subvention de 60.000€ pour son dispositif S.O.S

Publié le 20/10/2022 - 10:47
Mis à jour le 20/10/2022 - 15:03

Dans le cadre de l'appel à projets du ministère de l'enseignement supérieur de la recherche sur le plan national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'Université de Franche-Comté s'est recemment vue attribuer la plus grosse subvention pour son dispositif S.O.S. « Signalement, Orientation et Suivi ».

Le 15 octobre 2021, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche déployait le plan national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche et lançait un appel à projets pour les associations et les établissements.

© Université de Franche-Comté

Avec la mise en place de son dispositif, S.O.S le 8 novembre 2021, l'Université de Franche-Comté s'est "engagée à accompagner les victimes de violences sexuelles et sexistes, de discrimination, de harcèlement ou de toute autre forme de violences". La plateforme SOS est ouverte à l’ensemble de la communauté universitaire (personnels, étudiants, intervenants extérieurs et usagers) s’estimant victime ou témoin de toute forme de violences.

60.000€ de subvention sur une enveloppe totale d'1,2 million d'euros

Au total, sur les 1,2 million d'euros versés aux 73 associations et établissements soutenus par le ministère en 2022 suite à l'appel à projets du 11 avril, c'est l'Université de Franche-Comté qui a perçu la plus grosse subvention à hauteur de 60.000€.

Le dispositif s’inscrit dans une "volonté forte d’édifier une université de valeurs; basée sur des principes universels et humanistes. Il s’inscrit dans une démarche de construction d’une université d’engagements, grâce à l’aide précieuse de richesses humaines engagées" déclare l'UFC.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

L’université de Bourgogne – Franche-Comté s’intéresse à la vie de ses 80.000 étudiant(e)s…

Jusqu’au 15 novembre 2022, l’université de Bourgogne Franche-Comté lance une vaste enquête par mail auprès de plus 80.000 étudiants post-bac de la région. Objectif : connaître leurs conditions et habitudes de vie durant leurs études en Bourgogne-Franche-Comté pour proposer un diagnostic et guider les futures décisions dans la mise en œuvre d’actions favorables à la réussite étudiante. Les résultats seront communiqués en février 2023.

Franche-Comté : l’Université perçoit une subvention de 60.000€ pour son dispositif S.O.S

Dans le cadre de l'appel à projets du ministère de l'enseignement supérieur de la recherche sur le plan national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'Université de Franche-Comté s'est recemment vue attribuer la plus grosse subvention pour son dispositif S.O.S. « Signalement, Orientation et Suivi ».

Grève dans les lycées professionnels : " Cette réforme est un massacre de la voie professionnelle "

Plusieurs dizaines d'enseignants ont protesté ce mardi 18 octobre contre le projet de réforme de l’Éducation nationale annoncé le 13 septembre dernier qui consiste à une "transformation profonde" des lycées professionnels selon une volonté du président de la République. Parmi les changements : des périodes de stage d’au moins 50% et une meilleure rémunération des apprentis. Les syndicats craignent une dégradation de la qualité de l’enseignement scolaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.86
légère pluie
le 28/11 à 6h00
Vent
1.4 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %