Franche-Comté : réintroduction d’une plante en danger d’extinction

Publié le 07/12/2021 - 16:04
Mis à jour le 21/12/2021 - 08:49

En cette fin d’année 2021, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté révèle des résultats "encourageants" pour son programme de réintroduction d’une plante locale en danger d’extinction, la saxifrage œil-de-bouc, dans la région !

Connaissez-vous la saxifrage œil-de-bouc ? Cette plante, emblématique du massif jurassien, est aujourd’hui en danger "critique" d’extinction.

Déjà cinq années de travail

Depuis cinq ans, elle fait l’objet d’un important programme de réintroduction en milieu naturel, mené par le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés, sur cinq sites dans le Haut-Doubs et le Haut-Jura.

A mi-chemin du programme, qui doit durer dix ans, l’heure est au bilan... "Et aux bonnes nouvelles !"

Un taux de survie encourageant

Le premier constat est de bon augure : la saxifrage s'étend !

Avec 616 nouveaux plants introduits en 2021, le nombre total d'individus plantés depuis le début du projet se porte aujourd'hui à 2 506 plants.

Les toutes dernières analyses révèlent un taux de survie global de 89 % et de "belles perspectives" pour la suite du projet.

Des floraisons exceptionnelles

Cette année, le Conservatoire a eu la chance d'observer sur certains sites de réintroduction, "des floraisons exceptionnelles !"

Comme aux Rousses, avec une quarantaine d’inflorescences pour une centaine de fleurs sur un seul plant... Une telle abondance de fleurs a d'ailleurs eu un impact "significatif sur la présence de pollinisateurs, une autre bonne nouvelle ! "

Une colonie naturelle découverte dans le Doubs

Mais les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là, puisque cet été 2021, une petite colonie de saxifrage œil-de-bouc a été redécouverte sur la station historique des Pontets (dans le Doubs) ! Elle n’avait en effet pas été revue depuis 2004 malgré des recherches régulières.

C’est lors du suivi des plantations à proximité que la petite tache jaune a été aperçue, fleurie au pied d’un bouleau et d’airelles des marais... "Elle ne peut ni avoir été plantée, ni être issue de graines provenant des plants, il s’agit donc bien d’une population naturelle !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution : le réseau Ginko toujours gratuit ce dimanche 16 janvier 2022

Suite à l’ alerte aux particules fines émise vendredi, Grand Besançon Métropole a décidé dans un premier temps de rendre le réseau Ginko gratuit ce samedi 15 janvier (lignes urbaines et périurbaines). L'épisode de pollution se poursuivant, la mesure est reconduite pour ce dimanche 16 janvier 2022.

Alerte pollution aux particules fines en Bourgogne-Franche-Comté ce samedi

Atmo Bourgogne-Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air, place le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et la Saône-et-Loire en alerte aux particules à partir de ce samedi 15 janvier 2022. La vitesse sera réduite de 20 km/h par rapport aux limitations existantes supérieures ou égales à 90 km/h.

"Nous Autrement" : une nouvelle marque de producteurs made in Bourgogne Franche-Comté

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.75
ciel dégagé
le 25/01 à 18h00
Vent
0.69 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
79 %

Sondage