Franche-Comté : un petit coup de pouce pour l'ouverture d'une boutique en ligne "zéro déchet"

Publié le 25/11/2019 - 15:40
Mis à jour le 25/11/2019 - 14:25

Une Franc-Comtoise de 31 ans, Anjena Damodar, souhaite ouvrir sa boutique en ligne "zéro déchet" de produits d'hygiène, de cuisine, du jardin et de maroquinerie début 2020. Pour parvenir à son but, la jeune entrepreneure a lancé une campagne de financement participatif pour récolter des fonds…

Anjena Damodar
Anjena Damodar ©DR
PUBLICITÉ

Après avoir été assistante export pour l'entreprise bisontine Vitabri, Anjena Damodar, vésulienne d'origine indienne et bisontine depuis 6 ans, souhaite créer sa boutique en ligne appelée Demodha avec pour objectif "zéro déchet". "Depuis un an, je change mes habitudes en faisant moi-même mes produits cosmétiques (brosse à dents en bois, shampoing, dentifrice, déodorant, etc.) et j'ai remplacé mes produits ménagers par des alternatives plus saines", nous explique Anjena. C'est ainsi qu'est née l'idée de créer sa propre boutique en ligne de produits éco responsables.

Zéro déchet : et les emballages ?

Anjena souligne que "Tous les produits seront conditionnés dans des emballages recyclables (carton) ou compostables, et pour ne pas créer de nouveaux déchets, les colis seront envoyés dans des emballages en carton issus de la récupération de magasins de Besançon". Elle ajoute que " pour protéger les produits à l'intérieur des cartons, je récupère du papier journal et de magazine".

Quels produits ?

Demodha sera une boutique où il sera possible de trouver des

produits d'hygiène (brosse à dents, dentifrice, déodorant), des sacs à vrac, des filets pour transporter fruits et légumes, de l'essuie-tout en tissu, des brosses pour la cuisine, du nettoyant vaisselle solide ou encore des matières premières pour fabriquer soi-même des produits d'entretien et des graines bio pour commencer son potager ou planter des fleurs pour les pollinisateurs. Enfin, Anjena souhaite proposer des sacs à main "d'une marque éthique qui reverse une partie de ses fonds pour la réinsertion et l'éducation des femmes en Inde".

Crowdfunding : objectif 2 000€

Pour réaliser son projet, Anjena a besoin de récolter 2 000€ minimum "pour me permettre de financer le stock initial", précise-t-elle. Et si l'objectif est dépassé, elle financera "le site internet et les canaux de communication" nécessaires à la réussite de Demodha.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.

Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d'une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux. Elle s'appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s'est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d'entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.21
couvert
le 06/12 à 18h00
Vent
3.71 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %

Sondage