F. Rebsamen : "La Franche-Comté était une terre d'utopie, aujourd'hui, c'est une terre d'innovation"

Publié le 13/02/2015 - 15:21
Mis à jour le 17/04/2019 - 14:40

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle et du dialogue social, François Rebsamen, était en visite officielle ce vendredi 13 février 2015 à Besançon. Après avoir passé une partie de la matinée au conseil régional de Franche-Comté, il s'est rendu dans une agence Adecco pour signer le 600ème CDI intérimaire de la région. 

PUBLICITÉ

A cette occasion, le ministre a évoqué l’emploi dans les TPE et PME et de sécurisation du parcours professionnel à travers cette symbolique signature. Pour lui, l’expérimentation du CDI intérimaire est « une solution concrète, une innovation sociale qui garantit un salaire, une protection et une sécurisation ». 

Ôter les réticences des chefs d’entreprise des TPE et PME 

François Rebsamen explique que les TPE et PME recrutent, mais moins qu’elles ne le souhaitent. « Elles ont des réticences, il faut donc créer des conditions pour qu’elles franchissent le cap » a-t-il déclaré. Selon lui, « moins on embauche, moins on sait embaucher, il y a également une peur de l’avenir et de prendre des risques » de la part des chefs d’entreprise. 

Une idée qui n’était pas gagnée d’avance…

C’est en Franche-Comté que cette idée de CDI intérimaire a été expérimentée dès 2010. « Au départ, on nous prenait pour des hurluberlus «  raconte Marie-Guite Dufay, présidente de la région. François Rebsamen ajoute que la Franche-Comté « était une terre d’utopie, aujourd’hui, c’est une terre d’innovation sociale » puisque ce modèle est devenu national. 

Qu’est-ce que le CDI intérimaire ?

Jeudi 11 juillet 2013, le patronat de l’intérim et trois syndicats ont signé un accord qui a pour objectif de donner la possibilité à une minorité d’intérimaires d’accéder à un contrat à durée indéterminée (CDI). La rémunération est encadrée c’est-à-dire qu’elle doit être égale avec celle des employés de l’entreprise utilisatrice. Elle est au minimum égal au SMIC pour les employés et ouvriers, au SMIC +15 % pour les techniciens et au SMIC +25 % pour les cadres. De plus, les agences intérim prennent en charge les périodes non travaillées. Les intérimaires en CDI ont le droit aux congés payés et à la formation (DIF). Le but de cet accord est également de permettre une sécurité dans le travail et éventuellement un accès plus facile au crédit et au logement. 

20.000 contrats seront signés en France d’ici la fin de l’année si l’objectif fixé en 2013 est atteint. « Un objectif fort » selon François Rebsamen. A l’agence Adecco Franche-Comté, 600 CDI intérimaires ont été signés ce 13 février 2015. Son objectif est d’en signer 1.500 d’ici la fin de l’année.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.37
ciel dégagé
le 24/08 à 12h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1018.9 hPa
Humidité
42 %

Sondage