François Sauvadet veut défendre les vignobles

Publié le 11/05/2016 - 16:07
Mis à jour le 12/05/2016 - 10:48

Le président de "l'Union des Républicains de la droite et du Centre" au sein du conseil régional a envoyé deux courriers, l’un à la préfète de la Bourgogne-Franche-Comté, Christiane Barret, l’autre à la présidente de la collectivité, Marie Guite Dufay, leur demandant de mettre en place un comité régional de suivi de crise viticole.

capture_decran_2015-02-04_a_11.13.24.png
François Sauvadet ©Gouv
PUBLICITÉ

François Sauvadet a rédigé ces lettres ce mardi 10 mai 2016 suite à l’épisode de gel qu’on connut fin avril 2016 les viticulteurs du territoire. L’élu régional explique dans ses courriers que, le 26 et 27 avril 2016, les viticulteurs ont connu un épisode de gel qui a causé de nombreux dégâts sur les cultures. En tout, ce sont 10 000 hectares, soit un tiers des parcelles viticoles bourguignonnes qui ont été détruites. C’est pourquoi il demande, à la préfète de la Bourgogne-Franche-Comté, Christiane Barret, de répondre au « désarroi » des professionnels du vin, en créant une cellule régionale de suivi des viticulteurs. Selon François Sauvadet, cette nouvelle cellule pourrait regrouper différents acteurs comme la Chambre de l’agriculture, l’état ou encore les mutualités sociales agricoles. Il aimerait également que cette nouvelle structure puisse informer des aides potentielless que pourraient apporter ces acteurs.

Concernant la lettre envoyée à la présidente de la Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet s’étonne de n’avoir « aucune réaction […] ni de présence des conseillers régionaux sur le terrain » suite à la situation compliquée des viticulteurs. Dans son courrier, il insiste auprès de la présidente pour obtenir sur le long terme « une intervention régionale renforcée en matière d’investissement dans les dispositifs de protection face aux aléas climatiques » que connaissent les viticulteurs bourguignons. 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.48
peu nuageux
le 17/09 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.62 hPa
Humidité
70 %

Sondage