Galeries Lafayette : 189 emplois menacés par un plan de départs

Publié le 12/01/2021 - 14:15
Mis à jour le 14/01/2021 - 16:29

Le groupe Galeries Lafayette a présenté en Comité social et économique (CSE) un plan de départs pouvant conduire à la suppression de jusqu’à 189 emplois et entraînant la cessation des activités de voyagiste du groupe, a appris l’AFP de sources syndicales.

Un accord de méthode ouvrant la voie aux négociations, que l’AFP a pu consulter, a été signé le 4 janvier par les trois premiers syndicats du groupe, la CFE-CGC, la CFDT et la CGT (majoritaires).

La direction des Galeries Lafayette avait averti le CSE du groupe, réuni du 8 au 10 décembre derniers, d'un "projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) associé incluant un plan de départs volontaires (PDV)", ainsi que d'un "projet de cessation de l'activité de la société GL Voyages", d'après l'ordre du jour du CSE consulté par l'AFP.

Ces départs seront répartis entre le siège des Galeries Lafayette et les filiales GL Voyages et GGL Services, société de services financiers du groupe, a précisé à l'AFP David Pereira, élu SUD au CSE.

Selon lui, les salariés paient "des choix stratégiques qu'on ne comprend pas", dont l'ouverture, en mars 2019, d'"un magasin qui n'a jamais rapporté d'argent". "Une catastrophe sans précédent sur le chiffre d'affaires", pour le syndicaliste.

Pour un autre élu syndical, "il ne faut pas confondre ce que les Galeries n'ont pas gagné et des pertes". "C'est une entreprise qui a les reins solides", a-t-il ajouté.

"On n'est pas à l'abri d'un PSE-PDV dans le magasin du boulevard Haussmann", l'adresse emblématique de l'enseigne, a également alerté David Pereira. Pour l'heure, selon lui, les salariés de ce magasin sont au chômage partiel à hauteur de 25 %, un dispositif qui n'est pas utilisé dans les autres magasins du groupe.

Jointe par l'AFP, la direction des Galeries Lafayette n'avait pas réagi lundi en milieu d'après-midi.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Agriculture : à quoi sert la Région Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • À quoi sert la Région ? Peu savent répondre. Et pourtant, la Région est présente dans le quotidien de chaque Bourguignon-Franc-Comtois… La Région souhaite faire (re)connaître son action, en lançant une information mensuelle, dans la presse quotidienne régionale essentiellement, qui développera au fil des mois une mission spécifique. Ce mois de février 2023, focus sur l'agriculture...

Hausse des tarifs des autoroutes : risque d’un report massif du trafic des autoroutes vers les routes nationales

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.24
peu nuageux
le 07/02 à 6h00
Vent
3.35 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
75 %