Générosité des Français : la Franche-Comté en tête juste derrière l’Alsace

Publié le 07/07/2012 - 07:50
Mis à jour le 07/07/2012 - 10:57

Comme il le fait depuis une quinzaine d'années, le réseau d'experts Recherches et solidarités vient de dévoiler le bilan 2010 de la générosité des Français. En tête des régions les plus généreuses, l’Alsace, la Franche-Comté et la Bretagne.

palmarès

Au total, sur l'année 2010, les Français ont donné environ 3,7 milliards d'euros, que ce soit par chèque, par virement, par internet ou encore en espèces. Un chiffre qui, s'il peut paraître impressionnant, est en fait «assez ridicule par rapport à d'autres pays, notamment anglo-saxons», analyse Jacques Malet, président de Recherches et solidarités.

Surtout, bien que la somme récoltée soit en augmentation par rapport à l'année précédente (notamment grâce à la mobilisation consécutive au séisme en Haïti), la proportion de donateurs, elle, stagne. « Sur 100 Français, moins de 25 donnent régulièrement et de façon significative, détaille Jacques Malet. D'autres donnent ponctuellement et surtout en cas de grandes catastrophes, comme ce fut le cas avec le tsunami en Asie ».

Cela dit, les Francs-Comtois n’ont pas à rougir. L’Alsace, la Franche Comté, la Lorraine et la Bretagne se situent en tête, alors que la Corse et les départements d’Outre-mer sont largement distancés.

L’intérêt de ce palmarès régional réside également dans la comparaison entre la part de donateurs et le revenu moyen dans la région. De ce point de vue, la Franche-Comté est le mieux placée. Deuxième région en nombre de donateurs, elle n'est que dix-huitième en ce qui concerne les rémunérations de ses habitants.

Le bilan complet de la générosité des Français en 2010

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.78
couvert
le 09/05 à 21h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
33 %

Sondage