Ginko : aucun bus ni tramway en circulation samedi à Besançon…

Publié le 30/08/2017 - 22:01
Mis à jour le 31/08/2017 - 08:30

Suite au préavis de grève lancé par les quatre principales organisations syndicales, les agents de Besançon Mobilités avaient jusqu’à ce soir 20h pour déclarer leur intention de participer ou non au mouvement. Avec un taux de 88,5% de grévistes, les syndicats indiquent qu’aucun bus ni tram ne seront en circulation ce samedi 2 septembre 2017, le jour de l’inauguration de la nouvelle ligne de bus n°3.

 © mCi
© mCi

 "Au-delà de 80% de gréviste, un service minimum n'est pas envisageable"  expliquent les syndicats. Par ailleurs, les deux conducteurs pressentis pour conduire les bus lors de l'inauguration de la nouvelle ligne 3 en site propre se sont eux aussi déclarés grévistes. 

91 conducteurs sur 103 se sont donc portés grévistes. Les salariés réclament craignent pour l'emploi l'avenir du réseau de bus Ginko suite à l'appel d'offres pour la gestion des transports urbains. "Une telle mobilisation n’est pas arrivée chez Besançon Mobilités depuis plus de 2 ans" indique la CFTC.

À compter du 1er janvier 2018, Kéolis sera le nouveau délégataire du réseau Ginko pour les sept années à venir et remplacera donc Transdev.  Les syndicats demandaient à être intégrés dans les négociations qui sont toujours en cours avec la communauté d'agglomération. 

Après une rencontre ce lundi avec le vice-président en charge des transports ce lundi 28 août 2017, les syndicats étaient plus remontés que jamais. "La diminution programmée de l’offre de transport risque d’avoir de graves conséquences sur nos emplois et sur le service public en général" précise la CGT. "Les salariés vont sans doute subir des conditions de travail encore plus mauvaises et les usagers vont bénéficier d’un service plus détérioré que jamais : moins de bus, moins de trams, moins de dessertes, moins de fréquences et certainement bientôt, moins de lignes." 

Grève et manifestation

Les syndicats ont choisi la manière forte pour se faire entendre en lançant cette grève alors que la nouvelle ligne de bus 3 en site propre sera inaugurée ce 2 septembre 2017 entre la gare Viotte et le Pôle d’activités Temis, via le campus de la Bouloie. 

Les salariés de "Besançon Mobilités" sont appelés à une manifestation organisée en début d'après-midi ce samedi à partir de 14h30 à proximité du palais des sports avant le geste inaugural. "Nous n'avons pas le cœur à la fête. Ce 2 septembre est un début de lutte pour nous…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Mineurs isolés étrangers : Sol Mi Ré alerte sur la non-scolarisation de plus d’une soixantaine de jeunes à Besançon

Lors d’une conférence de presse le 10 avril 2024 devant l’inspection académique du Doubs à Besançon, le Collectif Solmiré a alerté sur la situation ”de plusieurs dizaines de jeunes non-pris en charge comme mineurs et non-scolarisés à ce jour” par l'Académie de Besançon.

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

Problèmes de management au musée des Beaux-arts ? Les syndicats en grève le 12 avril

Mise à jour • Les syndicats Sud-Solidaires et FO organisent une manifestation vendredi 12 avril 2024 à 10h00 devant le musée des Beaux-Arts de Besançon afin de dénoncer des "dysfonctionnements liés au management" de la nouvelle directrice des Musées d’arts et du temps. Pour rappel, Laurence Madeline est en poste depuis un an.

Besançon : les professionnels du secteur social et médico-social dans la rue

Les personnels du DAHIS (dispositif d'accueil, d'hébergement et d’insertion sociale) de l'AHS FC (association d’hygiène sociale), qui regroupe les CADA (centre d'accueil des demandeurs d’asile) mais aussi les dispositifs mineurs non accompagnés, se sont réunies à 13h00 au 16 rue Gambetta à Besançon devant le siège du DAHIS. Ils ont ensuite rejoint la mobilisation intersyndicale à l’esplanade des droits de l’homme. Le cortège s’est rendu devant la préfecture afin de transmettre une pétition aux autorités. Cette dernière a recueilli 900 signatures, nous indique la CGT.

“Stop à la maltraitance sociale !” : l’intersyndicale appelle à la mobilisation jeudi à Besançon 

Dans le cadre d’un appel national à la grève jeudi 4 avril 2024, l’intersyndicale (CGT, FO et SUD) sera mobilisée à partir de 13h00 rue Gambetta à Besançon aux côtés du centre d'accueil demandeurs d’asile. Le cortège retrouvera à 14h00 les autres manifestants à l’esplanade des droits de l’Homme.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.31
nuageux
le 23/04 à 12h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
56 %