Ginko : rappel des nouveaux tarifs

Publié le 07/07/2019 - 10:30
Mis à jour le 08/07/2019 - 09:52

La grande majorité des Pass Ginko a vu son prix augmenter depuis  ce 1erjuillet 2019. Les amendes ont également augmenté de 18 euros elles aussi.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Le prix d’un ticket à l’unité ne change pas et celui du Pass 24h Tribu baisse.

Ceux qui prennent régulièrement le réseau Ginko ont dû le remarquer : depuis hier, les prix de la plupart des Pass a augmenté.

Le Pass 1h est resté à 1,40euros ; le Pass 10 voyages a augmenté de 50 centimes, et celui mensuel des 18-25 ans de 3,30 euros.

Voici le détail des évolutions de tarifs pour chaque Pass :

© Ginkovoyage ©
© Ginkovoyage

Les amendes en hausse

L'amende pour absence de titre, pour l'instant de 52 euros, est désormais augmentée à 70 euros.

3 Commentaires

Bonjour Colette il y a que ces grévistes qui ont été payés comme à leur habitudes et comme c'était des manifs très régulières la direction a dû avoir une perte énorme de son chiffre d'affaire mais ce ne sont pas les grévistes mais les clients qui vont rembourser toutes ces pertes Moi aussi je suis dans le même cas que vous et je n'ai aucunes aides et étant seul il peut m'arriver n'importe quoi chez moi c'est pareil
Publié le 8 juillet 2019 à 06h38 par Pascal Carry • Membre
C'est du vol, de l'arnaque. Je suis retraitée et handicapée. Puis ce que je n'ai pas 64 ans, je dois payer plein tarif soit 43.50 € par mois. Je ne bénéficie d'aucune aide. Avant le tram, j'avais un bus entre 10 et 15 mn et je viens de voir que pendant les vacances à certaines heures c'est entre 30 et 45 mn et si on doit changer imaginez vous le temps pour traverser Besançon, pire que les franciliens. Certes rentabilité, rentabilité mais là c'est vous inciter à ne plus prendre le bus! MAIS MOI JE N'AI PAS LE CHOIX.
Publié le 2 juillet 2019 à 14h14 par Colette Allain • Membre
c'est une honte de voire sa avec leurs grèves antécèdantes qu'ils nous ont fait répétitives et que des clients devaient prendre des taxis en sortant de leur travail ou pour s'y rendre sauf ceuxv qui ont pu s'arranger entre eux ou leur patron mais les personnes âgées et handicapées ont bien été bloquées chez eux et GINKO s'en moque complètement
Publié le 29 mai 2019 à 06h26 par Pascal Carry • Membre

3 commentaires

  • pascal.carry@orange.fr dit :

    Bonjour Colette
    il y a que ces grévistes qui ont été payés comme à leur habitudes et comme c’était des manifs très régulières la direction a dû avoir une perte énorme de son chiffre d’affaire mais ce ne sont pas les grévistes mais les clients qui vont rembourser toutes ces pertes
    Moi aussi je suis dans le même cas que vous et je n’ai aucunes aides et étant seul il peut m’arriver n’importe quoi chez moi c’est pareil

  • allain.colette@neuf.fr dit :

    C’est du vol, de l’arnaque. Je suis retraitée et handicapée. Puis ce que je n’ai pas 64 ans, je dois payer plein tarif soit 43.50 € par mois. Je ne bénéficie d’aucune aide. Avant le tram, j’avais un bus entre 10 et 15 mn et je viens de voir que pendant les vacances à certaines heures c’est entre 30 et 45 mn et si on doit changer imaginez vous le temps pour traverser Besançon, pire que les franciliens. Certes rentabilité, rentabilité mais là c’est vous inciter à ne plus prendre le bus! MAIS MOI JE N’AI PAS LE CHOIX.

  • pascal.carry@orange.fr dit :

    c’est une honte de voire sa avec leurs grèves antécèdantes qu’ils nous ont fait répétitives et que des clients devaient prendre des taxis en sortant de leur travail ou pour s’y rendre sauf ceuxv qui ont pu s’arranger entre eux ou leur patron mais les personnes âgées et handicapées ont bien été bloquées chez eux et GINKO s’en moque complètement

Laisser un commentaire

Transports

De nouvelles bornes électriques à charge rapide à la concession Chopard de Besançon

En présence du directeur de Peugeot Besançon Ludovic Mateo, de monsieur Laurent Charbois, de la maire de Besançon Anne Vignot et d’un représentant de la marque Electra Thomas Sarrazanas, le groupe Chopard a inauguré ce jeudi 6 juin 2024, l’installation d’une nouvelle station de super-chargeurs Electra chez Peugeot Besançon.

Comment circuler à Besançon le 25 juin lors du passage de la flamme olympique ?

Le 25 juin 2024, la flamme olympique passera par la capitale comtoise et au-delà de l’événement que cela représente pour la Ville de Besançon, le dispositif de sécurité entourant cet événement impactera forcément la vie du quotidien des Bisontins ce jour-là, à commencer par leurs déplacements. Routes fermées, horaires, transports en commun... on fait le point sur les conditions de circulation dans Besançon pour la journée du 25 juin 2024.

Besançon : on connaît enfin la date de réouverture de la rue de Vesoul…

À l’issue d’une réunion de travail menée entre la présidente du Département du Doubs Christine Bouquin, et la maire de Besançon, Anne Vignot, le 29 mai dernier, les deux entités ont été en mesure de fixer une date de réouverture de la rue de Vesoul à Besançon. Celle-ci est prévue pour le vendredi 28 juin 2024 au plus tard.

Travaux rue Proudhon à Besançon : des bouchons, des bus en retard, des contre-sens et peu de patience…

En raison de la fermeture pour travaux d’une partie de la rue Proudhon du côté rue Courbet/Cusenier depuis lundi 27 mai 2024, les automobilistes et autres transports collectifs rencontrent de grandes difficultés à s’extirper du centre-ville en heure de pointe de fin de journée.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.43
partiellement nuageux
le 13/06 à 15h00
Vent
3.05 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
41 %