Ginko : préavis de grève des bus… le jour du Tour de France à Besançon

Publié le 06/07/2012 - 11:47
Mis à jour le 06/07/2012 - 16:31

La CGT a déposé un préavis de grève pour le lundi 9 juillet sur le réseau urbain des bus Ginko à Besançon. La pénibilité du travail liée au chantier du Tramway est toujours d’actualité. Le syndicat table sur 50 % de chauffeurs grévistes…

Déjà en mai, durant la foire comtoise, trois syndicats avaient appelés à un mouvement de grève sur les mêmes revendications. Les chauffeurs avaient obtenu une prime d’un peu plus de 300 euros nets à verser début 2013. « L’argent c’est bien mais ça ne fait pas tout » estime un délégué CGT. « Nous souhaitons obtenir plus de repos et la remise en cause du repos mobile, décidé il y a 14 ans sur les accords RTT de l’époque et  qui prévoit que le repos d’un chauffeur peut-être levé en cas de besoin 48 heures à l’avance… ». Selon le syndicat, certains chauffeurs peuvent être amenés à travailler jusqu’à 45h par semaine. Il pointe également l’augmentation sensible de l’absentéisme.

 "Non à la suppression de deux lignes de bus"

Autre motif de colère : la suppression annoncée à la rentrée de deux lignes de bus. (voir ci contre). « Ce sont els chauffeurs qui vont faire les frais du mécontentement des usagers. Nous en voulons à la communauté d’agglomération du Grand Besançon qui veut réduire le budget en période de travaux. Nous n’avons pas à payer, même en partie, les travaux du Tramway… » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Un don alimentaire de 14.000 euros à destination des étudiants

En partenariat avec le Secours populaire français, la fédération des étudiants de Franche-Comté (BAF) et l’hôtel Mercure de Besançon, le Conseil régional de l’Ordre des Experts-Comptables de Bourgogne-Franche-Comté a lancé l'initiative du "panier solidaire étudiant". Ce 7 mai 2021, ils ont procédé à une première distribution…

Intermittents et précaires : 470 personnes mobilisées ce vendredi à Besançon (chiffres officiels)

Mise à jour •

Plusieurs syndicats et la Coordination intermittents et précaires (CIP) de Franche-Comté avaient appelé à manifester ce vendredi 23 avril 2021 pour l'abandon de la réforme de l'assurance chômage. Un cortège s'est formé à 09h30 place de la Révolution à Besançon. Il s'est ensuite rendu Grande Rue pour rejoindre la Préfecture.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.41
nuageux
le 08/05 à 12h00
Vent
4.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
32 %

Sondage