Alerte Témoin

Grève chez KFC Besançon pour dénoncer les conditions de travail et de fonctionnement du restaurant

Publié le 31/08/2016 - 09:58
Mis à jour le 31/08/2016 - 09:59

Ce mardi 30 août 2016, les salariés de l'enseigne KFC Chateaufarine à Besançon étaient en grève. Ils ont protesté notamment contre les conditions de travail et de fonctionnement.

"100% du personnel était en grève à partir de 21h00 provoquant une fermeture prématurée du restaurant", d’après un salarié et la CGT. La planification, l’organisation du travail et les conditions matérielles, sont par ailleurs jugées "désastreuses", est-il indiqué dans un communiqué.

Il y est également exposé un climat "explosif" depuis plusieurs mois, avec des débrayages depuis le 8 juin dernier. Après des discussions avec la Direction, "la situation semble toujours bloquée puisque dans les faits rien n’avance", à la veille de la première élection du personnel.

Les employés devraient communiquer une liste de problématiques et de résolutions aux responsables locaux en vue d’obtenir "des solutions adaptées pour les points les plus urgents".

Le 8 juin 2016, les salariés du restaurant KFC de Châteaufarine à Besançon étaient en grève dans le cadre d’un appel intersyndical départemental contre la loi travail et pour leurs revendications concernant les conditions de travail et le paiement des heures complémentaires. Le lendemain, alors qu’il demandait, avec le soutien de la CGT, la tenue d’élections des représentant du personnel, Paul, un salarié du restaurant militant CGT qui faisait partie du mouvement contre la loi travail, a fait l’objet d'une mise à pied à titre conservatoire et d'une convocation à un entretien préalable à un éventuel licenciement. 

Cette troisième franchise installée dans la zone commerciale de Chateaufarine avait été inaugurée le 8 février 2012. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Des aides alimentaires et distributions de masques pour les plus vulnérables

Dans le cadre du plan d'urgence pour l'aide alimentaire, Joël Mathurin, préfet du Doubs, s'est rendu ce 20 mai 2020 au Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) Le Roseau, géré par l’ADDSEA, dans le cadre de la mise en œuvre de l’aide alimentaire et de la distribution de masques aux  personnes en situation de précarité.

Action « casserolade » des Blouses Blanches à Besançon

Dans le cadre des actions nationales des “Jeudis de la colère“ les différents collectifs de Blouses Blanches du secteur (CIU, CIH, collectif Blues Blanches, Printemps de la Psy), soutenus par SUD Santé, organisent ce jeudi 28 mai 2020 à 14 heures sur le parvis du CHRU Jean Minjoz, une action “Casserolade“ intitulée “Je#dis ma colère“.

Les Gilets Jaunes de retour à Besançon

Ils sont toujours là et ils l'ont à nouveau chanté. Moins d'une semaine après le déconfinement, les Gilets Jaunes ont décidé de poursuivre leur mobilisation ce matin à Chalezeule et en début d'après-midi eu centre-ville de Besançon en soutien aux "premiers de corvée"

Covid-19 : des milliers de chèques services distribués aux personnes démunies en Haute-Saône

Début avril 2020, le ministre chargé de la Ville et du Logement a lancé un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services pour permettre aux personnes sans domicile et sans ressources de se procurer des denrées alimentaires et des produits d’hygiène. Après le Doubs, c'est au tour de la Haute-Saône de distribuer plusieurs milliers de chèques services aux personnes les plus vulnérables, est-il annoncé ce mardi 21 avril.

La BAF distribue des produits locaux aux étudiants pendant le confinement

Afin de permettre aux étudiant.e.s d’accéder à des produits alimentaires locaux, la Ville de Besançon ainsi que Grand Besançon Métropole ont souhaité apporter leur soutien à la BAF (Besançon et ses Associations Fédérées), fédération des associations étudiantes de Franche-Comté. La première distribution s'est déroulée samedi 18 avril.

Des associations demandent au gouvernement une prime de 250€ par mois pour les personnes les plus en difficulté

Le Secours catholique, APF France Handicap, la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS), la Fondation Abbé Pierre, le Collectif ALERTE, Emmaüs France, l'UNIOPSS et ATD Quart Monde s'unissent pour lancer un appel au président de la République dans le cadre de la crise sanitaire. Ces associations demandent le versement d'une prime de 250€ par mois pour les personnes les plus en difficulté, selon un communiqué du 15 avril 2020.

Versements de prestations sociales : des mesures mises en place aux bureaux de Poste

La Poste a adapté son organisation à l’évolution de la situation sanitaire avec 11 bureaux de poste ouverts au public pour le Doubs. Afin que le versement des prestations sociales aux allocataires se déroule dans les meilleures conditions possibles, La Poste met en place un dispositif adapté, accessible dès le 4 avril via les distributeurs automatiques de billets, et dès le 6 avril dans ses bureaux de poste, sur tout le territoire.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.56
nuageux
le 27/05 à 15h00
Vent
4.11 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
36 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune