Besançon : une grève dans le périscolaire pour plus de reconnaissance

Publié le 15/09/2022 - 15:40
Mis à jour le 15/09/2022 - 15:56

En raison d’un appel à la grève, les élèves des écoles maternelle et primaire de Besançon ne pourront pas bénéficier de temps périscolaires le matin, le midi et le soir jeudi 15 septembre 2022. Le rassemblement organisé en fin de matinée devant la mairie a été peu suivi.

Le syndicat CGT appelle les animateurs périscolaires à la grève ce jeudi. "Bas salaires, contrats précaires (de 3 ans) sans évolution du poste, temps partiels imposés, multiples coupures, taux d’encadrement insuffisants et dangereux, turn-over et absentéisme : ça suffit !", écrit le syndicat dans son préavis de grève adressé à la direction Education de la Ville.

La CGT revendique pour les animateurs périscolaires, les animateurs référents, les DALM et les coordinateurs :

  • Une revalorisation des salaires ;
  • La titularisation des animateurs ;
  • La professionnalisation des animateurs ;
  • Un taux d’encadrement de 1 pour 8 (moins de 6 ans) et 1 pour 12 (plus de 6 ans) ;
  • La fin des temps partiels imposés ;
  • Une réelle reconnaissance de leurs métiers et de leur technicité, de leurs qualifications et de leur utilité sociale ;
  • Des bonnes conditions d’accueil pour les enfants au niveau sanitaire et sécuritaire ;
  • Des budgets de fonctionnement à hauteur des besoins.

Une mobilisation très suivie mais peu de manifestants

Lors de la manifestation organisée en fin de matinée à Besançon, la secrétaire générale de la CGT, Daniel Gouffon félicitait une mobilisation très suivie puisque 56 des 65 écoles ont pris part à la grève. En revanche, ils étaient peu ce jeudi matin sur l'esplanade des Droits de l'Homme, une trentaine, à braver la pluie pour faire connaître leur mécontentement.

Malgré cela, les cris de mécontentements, eux, étaient nombreux lorsque Daniel Gouffon annonçait "j'ai appris il y a quelques minutes que des agents du service des sports de la ville assuraient le périscolaire durant la grève et qu'ils étaient payé en heures supplémentaires. Alors que vous, vos heures supplémentaires ne vous sont pas payées".

Pas présente à la manifestation, la maire Anne Vignot, devrait néanmoins rencontrer les organisations syndicales au cours de l'après-midi et aborder durant une entrevue d'environ 3/4 d'heure le problème du périscolaire.

La CGT a fait savoir qu'elle avait déposé un préavis de grève allant du 1er au 30 septembre permettant ainsi aux agents du périscolaires qui le souhaitent de faire grève à tout moment au cours de cette période.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Filière odontologie en Bourgogne-Franche-Comté : les premiers étudiants ont fait leur rentrée 

Cinquante-six étudiants en odontologie ont fait leur rentrée à Dijon et Besançon, les deux sites de la nouvelle formation proposée pour la première fois dans la région. C’est la concrétisation d’un travail partenarial engagé depuis plusieurs années par les acteurs de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la santé en Bourgogne-Franche-Comté ainsi que trois collectivités territoriales (Région Bourgogne- Franche-Comté, Grand Besançon Métropole et Dijon métropole) réunis au sein d’un comité de pilotage.

L’université de Franche-comté souhaite la bienvenue à ses étudiants

Du 12 au 15 septembre, l'Université de Franche-Comté célèbre la rentrée en présentant ses services, associations et partenaires à ses nouveaux et actuels étudiants. Plusieurs animations réparties sur les différents sites universitaires de Besançon ont en ce moment lieu avec comme point d'orgue un concert de clôture à la Gare d'eau le jeudi 15 septembre.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.31
légère pluie
le 02/10 à 9h00
Vent
5.61 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
98 %

Sondage