Grogne sociale chez Bourgeois Découpage

Publié le 08/10/2013 - 12:35
Mis à jour le 08/10/2013 - 14:41

Les salariés de la société bisontine, qui ont débrayé lundi 7 octobre 2013, à la mi-journée, se disent déterminés à obtenir une augmentation de salaire et une prime d’intéressement.

 ©
©

Les salariés de Bourgeois Découpage sont en colère. Une partie du personnel a débrayé lundi 7 octobre 2013 entre 12h et 14h. Une soixantaine de salariés se sont réunis à l’entrée principale, rue de Trépillot. L’équipe descendante (de nuit) a cessé le travail pendant une heure, en fin de service. Alors que les membres de l’équipe d’après-midi débrayaient à leur tour durant leur première heure de service.

Hausse des salaires et primes

Les personnels de Bourgeois demandent une augmentation de salaire ainsi que le versement d’une prime d’intéressement. Cette thématique est récurrente parmi les salariés de l’entreprise. Le Comité d’Entreprise demande à la direction, depuis quelque temps, la tenue d’une réunion avec ces deux points inscrits à l’ordre du jour. La CGT et la CFTC, syndicats représentés au sein de l’entreprise de découpage n’ont pas précisé si un préavis de grève pouvait être déposé dans les jours à venir. Force était de constater que l’appel à la mobilisation lancée par les organisations syndicales avait été entendu par les salariés. Bourgeois, l’une des plus importantes entreprises familiales de la ville compte 347 salariés à temps plein. Bourgeois emploie actuellement une trentaine d’intérimaires sur le site.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.48
couvert
le 03/03 à 6h00
Vent
0.83 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
90 %