"Guerre de territoires" : un gang de trafiquants en procès à Besançon

Publié le 20/03/2023 - 14:12
Mis à jour le 20/03/2023 - 14:03

Le procès des six membres d'une bande de dealers soupçonnés d'être les auteurs de fusillades sanglantes sur fond de contrôle du trafic de stupéfiants, en 2019 et 2020 dans le quartier de Planoise, s'est ouvert sous tension lundi 20 mars 2023 devant le tribunal correctionnel de Besançon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Présentés comme les membres du clan "Picardie", du nom de la rue dans laquelle ils sévissaient dans le quartier Planoise, ils doivent répondre de violences aggravées avec arme, association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants. Un septième membre du gang est en fuite et fait l'objet d'un mandat d'arrêt. En juin dernier, sept membres du clan rival avaient été jugés pour les mêmes faits et six avaient été condamnés à des peines de 3 à 10 ans d'emprisonnement par la même juridiction. Un avait été relaxé.

Des insultes entre deux prévenus pendant l'audience

Lundi, les six prévenus ont pris place dans la salle d'audience correctionnelle, surveillés de près par les agents du pôle de rattachement des extractions judiciaires avec le renfort d'une unité spéciale de la police. Le visage des fonctionnaires était dissimulé par mesure de sécurité.

La demande de renvoi formulée par l'avocat d'un des prévenus a été rejetée et le procès, qui doit durer jusqu'à jeudi, s'est donc ouvert. Mais les débats ont rapidement été tendus et cette première audience a été marquée par un
échanges d'insultes entre deux des prévenus, provoquant l'intervention de la présidente.

18 épisodes de coups de feu, 11 blessés et un mort

Entre novembre 2019 et mars 2020 les deux bandes rivales s'étaient affrontées pour le contrôle du trafic de stupéfiants dans le quartier de reconquête républicaine (QRR) de Planoise. Cette guerre des gangs avait donné lieu à 18 épisodes d'échanges de coups de feu, faisant 11 blessés au total dans les deux camps, dont des mineurs, et un mort de 23 ans.

Au total, 57 personnes avaient été mises en examen dans cette affaire qui avait fortement ébranlé les quelque 20.000 habitants de Planoise.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.67
légère pluie
le 23/02 à 15h00
Vent
4.26 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
65 %