Haut-Rhin: relaxe pour le voleur du Gravitron, attraction phare de la foire de Mulhouse

Publié le 14/09/2017 - 06:29
Mis à jour le 14/09/2017 - 10:59

Le forain qui avait volé l’attraction phare de la foire de Mulhouse en juillet 2017, avant de la transporter jusqu’en Corse, a été relaxé mercredi, a-t-on appris auprès du tribunal correctionnel de la ville.

 ©
©

insolite

Me El Mahi, avocat du forain âgé de 47 ans, a expliqué que son client avait été "dupé", "facture à l'appui", après une transaction commerciale avec le propriétaire hollandais du Gravitron, un manège à sensations.

"Le Hollandais a vendu à mon client un Gravitron (...) Le problème c'est que mon client n'a pas été destinataire du bon manège et en plus celui qu'on lui a livré est défectueux et ne vaut pas le prix payé", a plaidé Me El Mahi devant le juge.  Le Gravitron et sa remorque - 15 tonnes, 22 mètres de long - s'étaient volatilisés lundi 17 juillet, en pleine après-midi, sur le parking du Parc des expositions de Mulhouse, quelques jours avant l'inauguration de la foire de la ville.

Les enquêteurs du commissariat de Mulhouse avaient multiplié les auditions et les perquisitions pour le retrouver. En vain. Jusqu'à ce qu'un forain basé à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) ne se rende de lui-même, avouant s'être rendu à Mulhouse avec son camion pour s'en emparer.

Selon lui, le propriétaire du Gravitron lui avait vendu, quelques mois plus tôt, une attraction similaire pour 70.000 euros. "C'est lorsque j'ai commencé à le monter que j'ai constaté qu'il m'avait livré le Starship XXL et non pas la Gravitron XXL... Et impossible d'avoir le vendeur au téléphone", a avancé mercredi le forain lors de sa comparution.

Grâce aux indications du voleur, le manège avait été retrouvé dans un hangar en Corse, où il était arrivé après une traversée en ferry. Le propriétaire hollandais du Gravitron a depuis récupéré son attraction et versé 15.000 euros au forain relaxé en compensation.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

La marche militante des fiertés, c'est ce samedi dans les rues de Besançon

À l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le Collectif 17 mai, dont l'assocaition Nouvel Esprit, organise cette année encore une marche militante qui se tiendra samedi 18 mai à Besançon. Après avoir atteint la barre des 1.000 manifestant(e)s en 2023, l'organisation veut passer celle des 1.500 personnes mobilisées.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.68
couvert
le 20/05 à 0h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
94 %