Haute-Saône : quand les gendarmes vous arrêtent… pour vous remettre des bons d'achats

Publié le 02/05/2018 - 10:37
Mis à jour le 02/05/2018 - 10:46

Les gendarmes de Haute-Saône se sont livrés à une opération « bons conducteurs » lundi 30 avril 2018 dernier, aux alentours de Vesoul. Le principe : repérer puis arrêter les conducteurs qui respectent les règles de conduite pour leur offrir un diplôme et quelques bons d’achats…

 ©
©

L'opération aura duré une partie de l'après-midi. Des motos banalisées de la gendarmerie suivaient, sur quelques kilomètres, un conducteur qui paraissait respecter les codes de la route : ceinture, téléphone, vitesse, clignotant… Une fois assurés de la bonne conduite du pilote, les gendarmes arrêtaient la voiture et lui proposaient de la guider sur un parking de Vesoul.

Le conducteur, qui ne savait pas trop à quoi s'attendre, descendait de son véhicule, se demandant ce qu'il avait fait de mal. Et c'est ce moment que les gendarmes choisissaient pour le féliciter chaleureusement, lui remettant au passage un diplôme de bon conducteur et des bons d'achat (pour Leclerc, Feu-Vert et un centre de contrôle technique.)  

"La majorité des conducteurs sont des bons conducteurs"

Au total, douze personnes ont été récompensées sur l'après-midi. La gendarmerie a voulu montrer, par le biais de cette opération, qu'elle est "consciente que la majorité des conducteurs sont des bons conducteurs" explique un gendarme ayant participé à l'événement. Et que si "la majorité de nos actions sont de la répression, on ne stigmatise pas tout le monde."  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Hausse des tarifs des autoroutes : risque d’un report massif du trafic des autoroutes vers les routes nationales

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Deux nouveaux bus électriques en circulation à Besançon…

Depuis ce début d’année 2023, deux véhicules 100 % électriques ont rejoint le parc des bus Ginko, a-t-on appris vendredi 27 janvier. Les usagers pourront les emprunter sur la ligne 10 (CHU Minjoz - Chaffanjon). Ils circuleront également sur la ligne Ginko Citadelle, dès sa réouverture en mars prochain. Grand Besançon Métropole a acquis ces deux nouveaux véhicules pour un coût de 1.077.000 €HT.

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.43
ciel dégagé
le 09/02 à 12h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
56 %