Hérimoncourt se mobilise contre le risque de fermeture de son usine PSA : 350 manifestants dans la rue

Publié le 11/02/2019 - 17:32
Mis à jour le 11/02/2019 - 17:32

Près de 350 manifestants ont protesté lundi 11 février 2019 à Hérimoncourt contre la probable fermeture de l'usine PSA de la commune, berceau de la saga Peugeot, et qui compte 204 salariés. Dans le cortège qui s'est rendu de l'usine à la mairie de 13h30 à 15h00 figuraient des salariés de l'usine, des représentants syndicaux des sites PSA voisins, dont celui de Sochaux, des élus locaux et des habitants de la commune.

PUBLICITÉ

Le constructeur automobile a annoncé la semaine dernière son projet de transférer en 2020 vers son centre de pièces détachées de Vesoul (Haute-Saône) l'activité principale d'Hérimoncourt dans les pièces de rechange. Cette mesure viderait ce site de sa substance et fait planer la perspective de sa fermeture, bien que le groupe assure rechercher une solution de reconversion.

"C'est la fermeture de trop"

"La direction de PSA doit comprendre que ce n'est pas un site comme un autre", a déclaré à l'AFP Patrick Michel, délégué syndical central FO du groupe, dans une allusion à son histoire. La famille Peugeot y avait démarré en 1833 une production d'outillages. "Avec les excellents résultats que le groupe publiera le 26 février, il y a du travail pour tous les sites, personne ne comprendrait ici que celui-ci ferme", a-t-il lancé devant les manifestants. "C'est la fermeture de trop", a ajouté M. Michel, en référence aux fermetures passées ou à venir des sites d'Aulnay, La Garenne Colombe et Saint-Ouen, en région parisienne. "Il faut refuser cette fermeture inacceptable et injustifiable", a exhorté Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT. "On a un métier qu'on n'a pas le droit de nous retirer, c'est nous qui avons le savoir-faire en pièces de rechange", a renchéri Michaël Faucompré, responsable de FO à PSA Hérimoncourt où ce syndicat est majoritaire, réclamant une "nouvelle étude transparente".

Une décision "unilatérale, sans aucune concertation préalable"

Une intersyndicale du site devait être constituée dans l'après-midi entre FO, la CFE-CGC, la CGT et la CFDT, a annoncé M. Faucompré. De leur côté, les élus locaux demandent à PSA de réunir une table ronde pour trouver une solution qui préserve Hérimoncourt tout en répondant à  l'objectif du constructeur de développer l'activité de pièces de rechange. "Nous aurions souhaité un cahier des charges exposant les différents besoins(...) afin de rechercher ensemble des solutions pour pérenniser cette usine", ont écrit ces élus dont les députés (LREM) du Doubs Frédéric Barbier et Denis Sommer. Dans un courrier adressé vendredi au PDG de PSA Carlos Tavarès, ils critiquent une décision "unilatérale, sans aucune concertation préalable".

La maire d'Hérimoncourt, Marie-France Bottarlini, a appelé à une "journée ville morte" le 23 février prochain.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.92
ciel dégagé
le 23/10 à 9h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
63 %

Sondage