Hospices de Beaune : 12,3 millions d'euros, deuxième meilleure vente malgré un volume plus faible

Publié le 18/11/2019 - 09:31
Mis à jour le 18/11/2019 - 09:31

La 159e vente aux enchères des Hospices de Beaune a totalisé dimanche 17 novembre 2019 12,3 millions d'euros de recettes, moins que la somme record de 14 millions d'euros enregistrée en 2018 mais deuxième meilleur résultat en dépit de volumes plus faibles.

PUBLICITÉ

En incluant les frais, "l'ensemble de la vente totalise 13,1 millions d'euros, soit le deuxième meilleur résultat", ont indiqué dans un communiqué conjoint les Hospices civils de Beaune et la maison d'enchères britannique Christie's.

Après deux années fastes consécutives, les organisateurs de la célèbre vente des Hospices de Beaune ne proposaient pourtant cette année à la vente que 589 fûts, 30% de moins qu'après l'exceptionnelle récolte de 2018, la faute à une météo capricieuse. Mais la qualité était au rendez-vous: ce sont des vins "très bourguignons, avec de beaux niveaux d'acidité et une volonté manifeste d'exprimer leur terroir", avait fait valoir la régisseuse du domaine des Hospices, Ludivine Griveau.

Le prix moyen pour une pièce s'en est ressenti, atteignant le chiffre record de 21.823 euros, en hausse de 29,5% par rapport à 2018. Un Bâtard-Montrachet Grand cru a été vendu pour 149.800 euros à un client américain au téléphone, là encore un record.

260.000 euros pour un Corton Grand cru

Un peu plus tôt dimanche, la pièce de charité, un Corton Grand cru Les Bressandes, avait été adjugée pour 260.000 euros à un acheteur brésilien, Alaor Pereira Lino, qui s'offrait pour la deuxième année de suite cette pièce dite "des Présidents", après l'avoir déjà achetée en 2017. En 2018, deux "pièces des Présidents" avaient été mises en vente et adjugées à 230.000 euros au profit de trois associations, loin du record de 2015 à 480.000 euros.

"Les vins de la pièce des Présidents sont des vins spéciaux. Le travail fait par les Hospices de Beaune est magnifique", a commenté M. Lino, importateur de vin au Brésil, avant d'ajouter : "Mais je fais une bonne affaire parce que je vais recevoir un vin merveilleux". La pièce des Présidents était vendue cette année au profit de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière ainsi que de l'association Autour des Williams, qui soutient la recherche contre le syndrome de Williams, une maladie génétique.

Les parrains de la vente, le basketteur Tony Parker, la journaliste Ophélie Meunier et les acteurs Christophe Lambert et François-Xavier Demaison avaient fait monter les enchères, ce dernier menaçant même d'arrêter de boire du Bourgogne si elles ne montaient pas assez. "Les ventes vont s'en ressentir", avait-t-il plaisanté. Au cours de ces enchères, Tony Parker a lui-même fait l'acquisition de deux pièces, fûts de 228 litres, soit l'équivalent de quelque 600 bouteilles.

Infos +

Le domaine des Hospices, constitué au fil des siècles grâce à des donations, est classé pour 85% en Premier cru et Grand cru. La recette -hors pièce de charité- sera reversée à l'institution hospitalière des Hospices fondée au XVe siècle, afin de financer la modernisation de l'hôpital de la ville et l'entretien du bâtiment historique de l'Hôtel-Dieu.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.

Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d'une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux. Elle s'appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s'est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d'entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.77
couvert
le 08/12 à 9h00
Vent
5.4 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
82 %

Sondage