Il avait frappé le boulanger : 6 mois avec sursis

Publié le 08/02/2013 - 20:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:42

Un homme de 38 ans qui avait violemment frappé un boulanger bisontin, employeur éphémère de sa compagne, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve pendant 2 ans.

Tribunal

PUBLICITÉ

Au soir du 19 janvier 2012, ce boulanger du centre ville de Besançon s’apprête à fermer boutique lorsqu’un couple tente de rentrer. Il leur fait signe que l’établissement est fermé, mais l’homme force la porte et se rue sur l’artisan qu’il roue de coups en lui lançant « on ne parle pas comme ça à ma femme ». Une version soutenue par le boulanger et ses deux employées présentes, mais contestée par le prévenu.

Selon cet intermittent du spectacle, c’est la victime qui serait à l’origine des hostilités. Il l’aurait frappé délibérément le premier alors qu’il venait simplement récupérer des papiers concernant le CDD de sa compagne qui avait travaillé quelques jours dans la boutique. Les relations entre l’employeur et sa salariée s’étaient vite dégradées et le contrat de la jeune femme n’avait pas été reconduit.

Pour le procureur, qui a requis une peine de 10 mois de prison dont 6 avec sursis, l’altercation tient du « règlement de compte » et de « méthodes de voyou ». Les juges du tribunal correctionnel de Besançon ont reconnu la culpabilité de l’agresseur, lui infligeant 6 mois de prison avec sursis à l’issue de l’audience de ce vendredi 8 février 2013.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.15
ciel dégagé
le 22/05 à 15h00
Vent
3.57 m/s
Pression
1019.02 hPa
Humidité
61 %

Sondage