Incendies : plusieurs pays européens au secours de la France

Publié le 11/08/2022 - 16:53
Mis à jour le 11/08/2022 - 16:53

L’Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l’Autriche vont apporter leur aide, a annoncé le président Macron.

Incendie dans le Jura le 10 août 2022. © Twitter Préfet39
Incendie dans le Jura le 10 août 2022. © Twitter Préfet39

L'Hexagone ravagé par de multiples incendies. Alors que plus de 50 000 hectares ont brûlé depuis le début de l'année, Emmanuel Macron a annoncé, jeudi 11 août, que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France face aux incendies. "Merci à eux. La solidarité européenne est à l'œuvre !" a ajouté le chef de l'État sur Twitter.

Quatre avions de la flotte de l'Union européenne ont été envoyés en France depuis la Grèce et la Suède, a aussi annoncé la Commission européenne. La Pologne avait annoncé qu'elle allait envoyer 146 sapeurs-pompiers pour combattre les incendies dans le Sud. Ils devraient arriver vendredi midi, selon l'Élysée. L'Allemagne envoie 64 pompiers et 24 véhicules dès jeudi soir.

"L'UE est pleinement solidaire lorsqu'un pays est confronté à une situation d'urgence", a souligné dans un communiqué le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Janez Lenarcic. La Commission a également précisé que le satellite Copernicus de l'UE avait été activé par Paris pour recueillir des données.

Borne et Darmanin présents en Gironde

À Hostens, en Gironde, où sont arrivés la Première ministre Élisabeth Borne et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, soucieux de démontrer la mobilisation du pouvoir pendant les vacances gouvernementales, les pompiers ont poursuivi leur lutte contre une reprise de feu du gigantesque incendie de Landiras en juillet, qui a brûlé plus de 14 000 hectares de terrain.

Quelque 6 800 hectares avaient été ravagés depuis mardi, selon un dernier bilan, 10 000 personnes évacuées, dont 2 000 dans les Landes, pour la deuxième fois pour certains. Jeudi matin, un voile de fumées sombres couvrait une partie du ciel en direction du sud-ouest, où les feux ont progressé dans la nuit. Sur la D110, l'unique route ouverte à la circulation, plus à l'est, quelques braises encore fumantes persistaient dans des parcelles de pins à moitié brûlés, dont seule la tête gardait son vert.

Avant la tombée de la nuit mercredi, huit feux importants brûlaient en France, en Gironde, dans le Maine-et-Loire, le Jura, la Drôme, l'Aveyron et la Lozère. Sans compter d'innombrables départs de feux plus petits chaque jour du nord au sud. Selon l'Élysée, Emmanuel Macron "reste très mobilisé et suit la situation des incendies de près". Il a par ailleurs tweeté en évoquant les personnes sinistrées : "Sauver toutes les vies, sauver tout ce qui peut l'être, puis reconstruire : personne ne sera oublié."

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.83
nuageux
le 14/04 à 15h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
64 %