Inquiétudes sur une probable sécheresse estivale sévère en Saône-et-Loire

Publié le 14/04/2020 - 14:05
Mis à jour le 14/04/2020 - 11:44

Après deux sécheresses exceptionnelles au cours des étés 2018 et 2019, la situation est déjà préoccupante ce printemps en Saône-et-Loire selon un communiqué de la préfecture.

La pluviométrie relevée sur les trois premiers mois de l’année 2020 est encore largement déficitaire. Les prévisions météorologiques n’annoncent pas d’épisodes pluvieux importants au cours des prochains jours. Les débits des cours d’eau se dégradent, en particulier sur les têtes de bassin versant. Les bassins versants de la Grosne et de la Bourbince ont franchi le seuil de vigilance. D’autres pourraient le franchir rapidement.

"Les conditions semblent donc réunies pour une nouvelle sécheresse estivale sévère" indique la préfecture de Saône-et-Loire. "Si la situation continue à se dégrader, des mesures de restriction d’usage de l’eau seront rapidement mises en place."

Le préfet rappelle que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Chacun peut mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d'économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l'été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d'eau même minimes…

Un observatoire sécheresse fin avril

L’observatoire sécheresse se tiendra d’ici la fin du mois d’avril. Il réunit les services de la préfecture, de la Direction départementale des territoires, de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, de l’Agence régionale de santé, du Service départemental d'incendie et de secours, de la Direction départementale de la sécurité publique, de la Gendarmerie, du Conseil départemental, de l’Association des maires de Saône-et-Loire, de l’Office français de la biodiversité, de Météo France, de Voies navigables de France, de la Chambre d'agriculture et de la Fédération de Pêche.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Enquête flore : tentez de repérer l’orchis mâle !

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom l'orchis mâle !

Haute-Saône : interdiction de brûler ses déchets verts à l’air libre

La Préfecture a installé le vendredi 2 avril 2021 une sous- commission de la commission consultative départementale de sécurité et d'accessibilité (CCDSA), dédiée au risque incendie en forêt et dans les espaces naturels. Elle précise qu'il est désormais interdit de brûler à l'air libre ses déchets verts. Voici quelques solutions alternatives..

Enquête flore : tentez de repérer la cardamine des prés !

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom sur la cardamine des prés !

Réchauffement climatique en Bourgogne Franche-Comté : l’Ademe accompagne les territoires

Selon une publication récente d'Alterre Bourgogne Franche-Comté, le changement climatique est une réalité dans notre région et les estimations sur ces 70 prochaines années sont loin d'être réjouissantes. Afin d'accompagner les territoires engager dans l'adaptation aux conséquences des changements climatiques, l’Agence de la transition écologique (ADEME), établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation porte de nombreux projets.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.73
couvert
le 18/04 à 15h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
52 %

Sondage