Insee : le chômage recule tandis que l'emploi est en légère baisse

Publié le 09/10/2019 - 11:21
Mis à jour le 09/10/2019 - 11:27

L'Insee indique que "l'emploi salarié est en légère baisse" dans son rapport sur la situation de la Bourgogne-Franche-Comté au deuxième trimestre 2019.

conjoncture, Insee
©Insee
PUBLICITÉ

Avec 969 500 salariés, la Bourgogne-Franche-Comté voit baisser l’emploi salarié de 0,1% sur le deuxième semestre 2019 selon l’étude menée par l’Insee. Quelle en est la cause ? Elle est due à la cession des effectifs dans le secteur privé (de 0,2 %). L’effet est « inverse » pour le secteur public qui a gagné 0,3%.

Remarque : au niveau national, le privé a gagné des 0,2%

Comment l’emploi peut-il diminuer en même temps que le chômage ?

A cette question, L’Insee répond : « Ce phénomène peut s’expliquer par le fait que l’emploi est mesuré au lieu de travail, tandis que le chômage l’est au lieu de résidence. Or la Bourgogne-Franche-Comté est l’une des régions où la proportion de salariés travaillant hors des limites de la région est l’une des plus importantes ». Il est également rappelé que  36 200 personnes résident en Bourgogne-Franche-Comté tout en occupant un emploi en Suisse. Pour ce cinquième trimestre de hausse consécutif, l’augmentation, de 1,8 %, est plus marquée que précédemment.

Remarque : Au deuxième trimestre 2019, avec une hausse de l’emploi de 0,2 % le Territoire de Belfort est le seul département de la région où l’emploi salarié augmente.

Baisse du taux de chômage en Bourgogne Franche-Comté

Le constat est clair pour l’Insee qui constate une baisse du taux chômage dans « tous les départements » de la région qui « reste au troisième rang des régions les moins touchées par le chômage ». Elle note ainsi une diminution de 0,2% sur ce deuxième semestre.

Ce trimestre, le chômage diminue dans tous les départements de la région :

  • Le Jura est celui de Bourgogne-Franche-Comté où le taux de chômage est le plus faible, 6,1 %.
  • Le Territoire de Belfort a le taux chômage le plus élevé : 8,8 %. Ce dernier est d’ailleurs le seul département de la région au-dessus de la moyenne nationale.
  • Sur un an, le chômage baisse aussi dans tous les départements, en particulier dans l’Yonne, la Nièvre et en Côte-d’Or.

Remarque : en Bourgogne-France-Comté, l’intérim, qui reste à un niveau élevé avec un effectif comptabilisé à plus de 39 300 emplois, est en recul de 1,6 % ce trimestre contre – 0,2 % au niveau national.

1 Commentaire

C'est un signe de récession?
Publié le 10 octobre à 09h18 par Patrick Lepak • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.24
légère pluie
le 17/10 à 9h00
Vent
2.357 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
79 %

Sondage