IVG : "nous vous demandons d’autoriser les professionnels des centres de planification à pratiquer des IVG médicamenteuses"

Publié le 25/09/2018 - 16:46
Mis à jour le 25/09/2018 - 16:46

Le groupe socialiste et divers gauche a proposé, ce lundi 24 septembre 2018 lors de l’assemblée du Département du Doubs, une motion pour l’amélioration de l’accès au droit de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Cette motion intervient à quelques jours de la journée mondiale pour le droit à l’avortement ce vendredi.

Le groupe socialiste et divers gauche souhaite que les médecins départementaux puissent "pratiquer des interruptions volontaires de grossesse médicamenteuses". Selon le groupe, "il est difficile pour certaines jeunes femmes, mineures et femmes majeures d’accéder, dans de bonnes conditions, à ce droit pourtant garanti par la loi (…) La Présidente du Département a refusé le débat et son groupe a voté unanimement contre la motion", précise le groupe.

Motion proposée par le groupe :

"Début juillet, le Planning Familial interpelle chacun.e dans une tribune introduite en ces termes « À le voir célébrer […] comme un droit inébranlable veillé par Simone, on en oublierait presque une chose essentielle : nous ne sommes certainement pas toutes égales face à la liberté d’avorter. Oui, même ici, en France, en 2018. Oui, même ici, dans le Doubs, en 2018.

La loi est pourtant claire : l’IVG est un droit, les femmes ont le choix entre une méthode médicamenteuse jusqu’à la fin de la 5e semaine de grossesse – de la 7e dans un établissement de santé –, et de la 12e semaine pour l’IVG instrumentale. Dans les deux cas, un protocole est bien établi : consultation d’information, recueil du consentement, acte et consultation de contrôle, prescription d’une contraception. 

En réalité, 11 professionnels sont habilités à ce jour à réaliser une IVG médicamenteuse dans le Doubs [méthode moins traumatisante que l’IVG instrumentale]. Et il est difficile pour certaines jeunes femmes mineures et femmes majeures d’accéder, dans de bonnes conditions, à ce droit pourtant garanti par la loi.
Sachant que la collectivité dispose de leviers pour agir, nous vous demandons aujourd’hui de les mobiliser.

Les centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) du Doubs ne pratiquent pas d’IVG par voie médicamenteuse. Or le Ministère des Solidarités et de la Santé préconise que les CPEF des Départements soient autorisés à pratiquer ces IVG, afin d’assurer une offre diversifiée de proximité, répondant aux besoins des territoires.

Aussi, afin de simplifier le parcours de ces femmes, nous vous demandons d’autoriser les professionnels des centres de planification dont la collectivité a la charge à pratiquer des IVG médicamenteuses".  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Planoise : des élus proposent de « renforcer la présence d’adultes pour accompagner les collégiens »

Le 28 septembre, par voie de communiqué de presse, les conseillers départementaux du Doubs Monique Choux et Aly Yugo, tous deux résidents à Planoise à Besançon, ont partagé des propositions pour le quartier lors de la dernière assemblée départementale. Parmi elles, renforcer la présence d'adultes pour accompagner les collégiens, quand ils doivent passer par des points de deals.

Les acteurs du tourisme réunis pour échanger sur la transition du tourisme dans les montagnes du Jura

Mercredi 28 septembre 2022, à Villers-le-Lac (Doubs), 120 acteurs du tourisme ont participé aux deuxièmes rencontres de la transition du tourisme dans les montagnes du Jura. Cette journée a permis de mettre en lumière les initiatives déjà engagées par les acteurs du tourisme et de proposer de nouvelles pistes d’actions pour envisager un tourisme responsable et respectueux de la biodiversité sur le massif du Jura. 

Bourgogne Franche-Comté : un nouvel atlas sur les libellules

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés et ses partenaires annonce la parution d’un tout nouvel atlas consacré aux libellules de Bourgogne-Franche-Comté. Avec plus de 100.000 données exploitées, l’aide d’un millier d’observateurs et un grand réseau d’auteurs bénévoles, cet atlas unique répertorie et décrit les 75 espèces de libellules présentes dans la région.

Journée internationale de lutte pour le droit à l’IVG : pour Melina, 29 ans, « ça concerne tout le monde ! »

Ce mercredi 28 septembre, un rassemblement était organisé place Pasteur, à Besançon, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour le droit à l’IVG (interruption volontaire de grossesse). Un peu plus d’une soixantaine de personnes étaient présentes.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Pornographie : un rapport du Sénat qui dénonce des « violences systémiques »

Ce mardi 27 septembre, quatre sénatrices de divers partis politiques ont rendu un rapport accablant dénonçant de nombreuses et graves dérives dans l’industrie du porno. « Violences systémiques », l’exploitation des femmes, des mineurs trop facilement exposés à la pornographie… Ce rapport intitulé "Porno : l'enfer du décor" appelle le gouvernement à agir.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Bruit ferroviaire : la SNCF et l’État ont établi un vaste programme de résorption

Afin d’améliorer la situation des riverains concernés par le bruit ferroviaire, un vaste programme de résorption des points noirs a été engagé par SNCF Réseau et les services de l’État. Ensemble, ils ont recensé les actions à mener en Bourgogne-Franche-Comté et établi un programme d’opérations.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.72
nuageux
le 30/09 à 9h00
Vent
1.48 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
92 %

Sondage