Alerte Témoin

L’exploit pour Pontarlier !

Publié le 16/12/2012 - 00:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:37

Les footballeurs du CAP sont décidément intenables en Coupe de France. Ce samedi soir, devant près de 2000 personnes, ils ont effacé, après la séance des tirs au but, les deux niveaux hiérarchiques qui les séparaient de Colmar (4e en National). Ils recevront Sedan, début janvier, en 32es.

photo.jpg
Mickaël Vieille, le gardien pontissalien, a résisté aux assauts de Marques et des Colmariens. Pontarlier en a profité pour signer un superbe exploit. © Photo lalsace.fr

Football (Coupe de France)

Le BRC et Amiens en 2011. Colmar en 2012, en attendant, éventuellement, que la liste se prolonge tout début 2013, où les Pontissaliens auront les honneurs d’un 32e de finale qui devrait mobiliser tout le Haut-Doubs. Pontarlier, qui évolue en CFA 2 (NDLR : cinquième niveau français) n’est plus à un exploit près. Et il ne s’en lasse toujours pas.

Dans la boue, mais surtout l’immense ferveur d’un stade Paul Robbe qui avait été incroyablement déneigé cette semaine par tout un club, toute une municipalité, le CAP a donc écrit l’une des plus belles pages de son Histoire. Ces lettres de noblesse, les joueurs de Jean-Luc Courtet ont commencé à les entrevoir dans une première mi-temps renversante, au cours de laquelle l’intenable Letellier avait réalisé un doublé qui avait transposé le rendez-vous dans une autre dimension (1-0, 13e puis 2-0, 20e). Si l’on repense également à la transversale de Benkara (35e), on se dit que Pontarlier avait frôlé la perfection dans ce premier acte.

Les frayeurs, puis la délivrance

Frôlé seulement, puisqu’en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, Colmar revenait un peu de nulle part. Moukhlil, entré en jeu avant la pause, était à l’origine du fort retour alsacien. Il réduisait d’abord le score (1-2, 50e), avant de provoquer dans la foulée un penalty que Grimm transformait (2-2, 52e). Tout le monde avait alors vu le couperet tomber. Tout le monde ou presque. Envoyé dans les cordes, Pontarlier se retrouvait pour aimanter à nouveau ce qui fait partie de son ADN. Les locaux tenaient, résistaient. Et cela avait le don d’enchanter Paul Robbe.

Les prolongations sanctionnaient logiquement les débats. Sur la pelouse, ou plutôt un vaste terrain, les jambes devenues lourdes amenaient les 22 acteurs à puiser au fond de leurs réserves. Les tirs au but étaient annoncés, comme la tension, soudainement montée de plusieurs degrés. Dans l’exercice, personne ne tremblait avant la mort subite. Longtemps bourreau, Mouhklil trouvait cette fois sur sa route, pour le sixième tir au but colmarien, un Mickaël Vieille des grands soirs. Le gardien pontissalien, héros parmi les héros, pouvait, quelques instants après, exulter en voyant Jacquet convertir le dernier tir au but de la qualification. Celui d’un rêve éveillé pour le CAP qui empochera, hors billetterie, 35 000€ supplémentaires, avant de recevoir le 5 janvier Sedan, la lanterne rouge de Ligue 2.

CA PONTARLIER - COLMAR 2-2 (6-5 aux TAB)

 
Pontarlier. Stade Paul Robbe. Temps froid et pluvieux. Terrain très gras.  Environ 1800 spectateurs. Arbitrage de M. Bouille assisté de MM. Darbon et Mugnier. Mi-temps : 2-0.

Buts : Letellier (13e et 21e) pour Pontarlier ; Moukhlil (50e) et Grimm (53e sp) pour Colmar.

Avertissements : Marguier (53e), Krimou (70e) et De Morais (103e) à Pontarlier ; Brahmia (77e) et Créquit (98e) à Colmar.

Tirs au but réussis : Letellier, Obriot, Benkara, Marguier, André, Jacquet pour Pontarlier ; Mezriche, Louisy-Daniel, Bernardet, Shaïek, Grimm pour Colmar. Tir au but raté : Moukhlil pour Colmar.

CA Pontarlier : M. Vieille, R. Marguier, S. Vieille, Jacquet, Da Silva, Bonnet (Courtet, 120e), Letellier, Krimou (De Morais (100e), Schulzendorf (Obriot, 71e), Benkara (cap), André.
Ent. J.-L. Courtet.

Colmar : Fedrigo, M’Tir, Meyer (Moukhlil, 33e), Varsovie, Bernardet, Mezriche, Grimm, Shaïek, Liabeuf (c.) (Brahmia 66e), Louisy-Daniel, Marques (Créquit, 46e). Ent. D. Ott.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les meilleurs parachutistes français de Voile Contact disputent les titres nationaux à Besançon

Du 14 au 16 août 2020, la Fédération Française de Parachutisme organise la Coupe de France et les Championnats de France de Voile Contact à l’école de parachutisme Besançon Franche-Comté. Après plus de trois mois de restrictions liées à la pandémie, les meilleurs parachutistes français de la discipline pourront, enfin, s’affronter dans le ciel de Besançon..

Un sportif doubien va tenter de parcourir 500 km en mode survie pour une association

Le 17 août prochain, équipé seulement d'outils rudimentaires (une couverture de survie, une pierre à feu, une petite scie à main et une pancarte décrivant son trek caritatif), Valentin Mertz va marcher de Valdahon dans le Doubs à la Bergerie du Faucon, au cœur du Parc Régional des Gorges du Verdon. Objectif de cette aventure : récolter des fonds pour l'association du Père Guy Gilbert.

La « Grande Traversée » : un nouveau challenge sportif et solidaire…

La « Grande Traversée » est un challenge sportif et solidaire pour huit athlètes de la Team Salomon dont Thibaut Baronian, ambassadeur Grandes Heures Nature. La deuxième étape du challenge a été lancée ce lundi 6 juillet 2020 à 8h00 depuis la place Ganvelle en présence d'Anne Vignot, maire de Besançon et Abdel Ghezali, 1er adjoint.

Le Tennis du Grand Besançon tourne une nouvelle page et s’active pour la saison 2020-2021 !

PUBLI-INFO • Après une année de conflits et d'incertitude au club de Tennis du Grand Besançon (TGB) à Thise, l'heure est à la réconciliation et aux projets de développement pour ses actuels et futurs adhérent-es avec tout d’abord un nouveau logo pour le club ! Les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2020-2021 qui sera placée sous le signe de la nouveauté. Henry Goguey, président du TGB et Clément Stefanutti, secrétaire général, nous en parlent !

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

Dopage :  le beau-père d’Ophélie Claude-Boxberger nie désormais toute implication

Ophélie Claude-Boxberger, suspendue provisoirement suite à son contrôle positif à l'EPO, attend toujours sa convocation finale par l'antidopage, en parallèle de plusieurs dossiers devant la justice pénale. Dernier rebondissement : Alain Flaccus, beau-père d'Ophélie,  nie désormais lui avoir inoculé une dose d'EPO.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.25
    nuageux
    le 04/08 à 3h00
    Vent
    1.08 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage