L’impact économique du tram de Besançon serait-il un mirage, s’interroge la Presse bisontine

Publié le 28/06/2013 - 18:49
Mis à jour le 13/04/2019 - 08:24

Si le mensuel La Presse Bisontine consacre le dossier de son numéro de juillet-août 2013 aux coulisses et secrets de la Citadelle de Besançon, il réserve ses deux pages Evénement au tramway. Sur la base d’une étude dévoilée en exclusivité, ses journalistes posent la question : « Le tram serait-il un mirage du développement économique local ?« 

étude exclusive

Voici un rapport, rendu le 2 mai dernier et jusque là resté secret, qui va désormais faire parler ! Les journalistes de La Presse Bisontine se l’étant procuré, ils révèlent que "Selon le diagnostic établi par un cabinet d’études missionné par la SEDD, la mise en service du tramway n’incitera pas les Bisontins à venir davantage au centre-ville pour consommer". A la question "Viendrez-vous plus souvent dans le centre-ville après la mise en service du tram ?", 305 personnes sur les 500 Grands-Bisontins interrogés ont en effet répondu non (soit 64%). Détaillant cette étude, ces deux pages Evenement retracent aussi les "affaires" qui ont ponctué le chantier du tramway bisontin et donne la parole sur le sujet au conseiller municipal UMP Michel Oumouri. Lequel estime que "le maire a manqué d’anticipation".

Dans ce numéro, il est aussi question de la Citadelle – n’oublions pas qu’il s’agit d’un numéro d’été -,  de Julie Baverel, nouvelle présidente du MoDem du Doubs, de déserteurs de l’Armée, témoignages à l’appui, des tensions qui règnent au CHU de Besançon, etc.

La Presse Bisontine, juillet-août 2013. En vente en kiosque au prix de 2,50 euros. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.63
partiellement nuageux
le 23/02 à 9h00
Vent
4.61 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
95 %