La belle performance du BesAC !

Publié le 14/12/2015 - 12:18
Mis à jour le 14/12/2015 - 12:18

Le BesAc a reporté son match contre l'équipe de Tremblay samedi 12 décembre 2015 à Tremblay en Ile-de-France lors de la 11e journée de Nationale 2. Score final : 78-72 !

basketball_through_hoop.jpg
Airman 1st Class Kerelin Molina
PUBLICITÉ
  • Les quarts-temps : 17-19, 24-23, 20-16, 17-14 

Qu’on le craignait ce déplacement à Tremblay ! En effet, après trois défaites consécutives, le moral bisontin n’était guère au beau fixe, ni au sein de l’équipe bisontine, ni dans son proche environnement. Il faut bien l’avouer, tout naturellement, le doute s’était immiscé. Un doute qui aurait pu miner le groupe de Fred Feray, surtout après le très lourd échec enregistré à Lille une semaine plus tôt. Mais le BesAC qui s’était singulièrement remis en cause tout au long de la semaine, a su superbement réagir et remporter sa première victoire loin de ses bases. Une première cette saison certes, mais également une première dans l’histoire du club en Nationale 2, sous les yeux de François Nyam, l’agent de Luc Mbah, le parrain NBA du BesAC. Chapeau messieurs !

Investissement de tous les instants, état d’esprit exemplaire, solidarité permanente. toutes ces vertus, au terme d’un véritable combat, ont fini par venir à bout d’une formation de Tremblay particulièrement bien armée avec notamment son trident majeur Pleux – Rafaï – Moultrié.

Mais même si certaines statistiques sont défavorables à François Tribodet et à ses coéquipiers notamment au rebond, la victoire leur est finalement revenue. Il leur a notamment fallu remonter leur déficit aux lancers, sachant que Tremblay en a shooté 41 et le BesAC  seulement 16. C’est dire combien ils ont lutté pour obtenir ce résultat ô combien positif et s’offrir ce qu’il faut bien considérer comme une véritable performance.

Tout le match s’est joué en mano a mano. Tremblay avait bien pris un peu d’avance lors du 2e quart-temps : 36-28, après que le BesAC ait encaissé un 10-2.

Mais les hommes de Fred Feray ont remis l’ouvrage sur le métier, avec patience, avec détermination et sont revenus à une petite longueur à la pause grâce notamment à une excellente rotation de Kalambani et des points de Pehoua et Bole (42-41).

La suite si elle n’était pas dominée par le BesAC, était pour le moins maitrisée, même si les 3e fautes de Dahbi et de Pehoua pouvaient donner quelques inquiétudes. Mais Fred Feray a su pianoter avec son banc, avec notamment un Obadina retrouvé et de nouveau véritable guerrier.

C’est d’ailleurs lui sur un panier primé, puis Daure sur un second missile qui permettaient au BesAC de virer en tête au terme du 3e quart-temps. Mais rien n’était joué. Loin de la. Même quand le BesAC a mené de 9 longueurs sur une nouvelle réussite lointaine de Daure (60-69, 34e).

La preuve, le BesAC perdait 3 balles consécutives. De plus, Pehoua était sorti pour 5 fautes (36e). Tremblay qui luttait bec et ongles, revenait dans la course (69-71). Il restait 1’14 au chrono.

Dans un final chaud-chaud, une faute antisportive était alors sifflée contre Moultrié pour un croc en jambes sur Obadina qui ne transformait qu’un seul des lancers offerts (69-72). Jusqu’à ce que ce diable de Pleux sur lancers également (il en a transformé 13/15) ne revienne faire planer le pire pour Besançon (71-72).

Mais après que Tribodet ait redonné de l’air sur la ligne de réparation (71-74) et que Daure ait raté l’occasion de tuer totalement le match sur lancers aussi (0/2), c’est le même Tribodet dont le bras ne tremblait pas qui redonnait le petit bol d’oxygène nécessaire et vital ((72-76). Finalement le BesAC l’emportait de six longueurs : 72-78.

Qu’elle fait du bien cette victoire ! Une vraie victoire d’équipe où l’on a vu du très bon Pehoua, un Daure efficace, un Dahbi dont les rebonds pris en fin de match ont été déterminants, un Tribodet qui a fait ce qu’il fallait avec justesse aux bons moments, le retour d’Obadina comme on l’aime, un Bole consistant qui aura gagné le 3e temps de jeu, Kalambani et Marcelino dont les rotations ont pesé sur le cours du jeu. Seuls Ochereobia vite taxé de fautes et Benfatah se sont montrés en demi-teinte. Mais qu’importe, la victoire est là et bien là.

De quoi passer la trêve de fin d’année plus confortablement et mathématiquement et psychologiquement.

Les joueurs du BesAC seront mis au repos jeudi prochain et se retrouveront le 2 janvier. Avec très vite, la préparation du match contre Sainte-Marie Metz qui occupe la 2e place du classement. Ce match est programmé au gymnase des Montboucons le samedi 16 janvier à 20 heures. Notez déjà cette date sur vos tablettes.

Les marqueurs

Tremblay : Pleux 21,  Rafaï 19 (1 X 3 pts),  Moultrié 17, Benjamin 7, Boune 4 (1 X 3 pts), Bah 2, Lombera 2, Khelili, Ghazi,

BesAC : Daure 15 (3 X 3 pts), Pehoua 15 (1 X 3 pts), Tribodet 10, Kalambani 9 (1 X 3 pts, Bole 8, Obadina 6 (1 X 3 pts), Ochereobia 6, Marcelino 5 (1 X 3 pts), Benfatah 2, Dahbi 2. 

Les réactions

Fred Feray (coach du BesAC) : “ Je suis bien évidemment très satisfait ! J’ai vu du côté du BesAC beaucoup d’envie, beaucoup d’investissement. Tout le monde a apporté à sa manière sa pierre à l’édifice. Quand on mène 69-60 et qu’ils reviennent à 72-71, mon coeur a battu fort.. Mais on a n’a rien lâché. Mes gars se sont battus jusqu’au bout et ont été exemplaires. C’est une attitude qu’on doit désormais à avoir à chaque fois à l’extérieur. Mais cette première victoire loin de nos bases, qu’elle fait du bien au classement et au moral ! “.

François Nyam (agent de Luc Mbah a Mouté) : “Je suis venu transmettre les encouragements de Luc au BesAC. J’ai vu une équipe combattive qui m’a fait plaisir et je ne manquerai pas de le dire à Luc. Cette victoire avant la trêve va faire le plus grand bien. Le BesAC a montré un super visage ce soir contre Tremblay. Il y a de la qualité et de l’investissement dans cette équipe “

Les résultats de la 11e journée

  • Tremblay – BesAC : 72-78
  • Sainte-Marie Metz – Lyon SO : 76-70
  • Tourcoing – WOSB :76-69
  • Kaysersberg – Pont de Cheruy : 95-67
  • Gries-Oberhoffen – Lille : 78-71.
  • Saint-Priest – Joeuf : 91-76
  • La Charité – Paris BA : 101- 66

(Communiqué du BesAC)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Après l’automne, l’hiver et la neige, avec décathlon

Publi-infos • Rien de plus féérique que parcourir des sentiers recouverts de neige?! La randonnée sur neige est le meilleur moyen de profiter d’une nature belle et parfois spectaculaire. Pour ce faire, l’équipe de concepteurs « Quechua Randonnée Neige » de Décathlon travaille au quotidien pour mettre au point des produits pensés et conçus pour vos sorties en hiver.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.35
légère pluie
le 21/10 à 3h00
Vent
2.96 m/s
Pression
1013.94 hPa
Humidité
96 %

Sondage